Impact Journalism Day

Hope, la plateforme qui sauve des vies

Par L'Economiste | Edition N°:5294 Le 14/06/2018 | Partager
hope_la_plateforme_qui_sauve_des_viesdons.jpg

Elle sauve des vies. Il s’agit de Hope, une interface qui a apporté une réponse viable aux pénuries de sang au Sénégal. «Hope est une plateforme digitale web et mobile permettant aux banques de sang et autres structures de santé de gérer les stocks de sang, de communiquer de façon permanente et interactive avec les donneurs de sang mais aussi de sensibiliser les populations sur l’importance du don de sang», a expliqué l’ingénieure Evelyne Inès Ntonga. 

Souvent, les familles, les structures hospitalières sont dans une course contre la montre lorsqu’il faut transfuser un malade de groupe sanguin rare. «Lorsqu’une situation urgente se présente, la plateforme permet d’envoyer des SMS d’alerte à tous les donneurs compatibles de la même zone géographique», a souligné l’ingénieure camerounaise, qui est co-fondatrice de la start-up à l’origine de Hope, Diambars Mobiles, avec le Sénégalais Jean Luc Sémédo.

Hope a apporté une solution adaptée aux grandes structures sanitaires, telles que le Centre national de transfusion sanguine du Sénégal, qui a abrité la phase pilote du projet pendant sept mois en 2016. «Durant cette période, nous avons atteint près de 30.000 personnes à travers nos différentes plateformes. De plus, grâce à notre solution, le nombre de dons de sang effectués dans ledit centre a complètement triplé», s’est félicitée Ntonga.

La start-up a remporté le Prix de l’entrepreneur social de l’année 2015 de Tigo, un opérateur téléphonique et de Reach For Change, une ONG suédoise et reçu le Prix de l’Observatoire de la e-santé dans les pays du Sud décerné par la Fondation Pierre Fabre.

Idrissa SANE

le_soleil.jpg

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc