×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Daimler déploie son «offensive électrique» en France

    Par Omar KETTANI | Edition N°:5279 Le 24/05/2018 | Partager
    Le groupe lance la production de Mercedes Benz dans l’Hexagone
    Il investit 500 millions d’euros dans son usine de Hambach
    daimler-079.jpg

    Avec ce nouvel investissement, la firme de Stuttgart réitère son savoir-faire dans les véhicules électriques (Ph. AFP)

    Le marché des véhicules hybrides et électriques a le vent en poupe cette année. Après le lancement de la smart fortwo Brabus, Daimler réitère l’expérience dans l’électrique. La firme de Stuttgart a récemment annoncé un investissement à hauteur de 500 millions d’euros en France.

    Objectif: Développer la filiale électrique et renforcer le positionnement de la marque dans le secteur. Fort de cette transaction, le constructeur accroît ses capacités de production de véhicules électriques sur le vieux continent. L’entreprise opère un nouveau tournant, puisqu’elle entend consolider le projet franco-allemand qui a démarré il y a 20 ans.

    Pour Dieter Zetsche, président du Conseil d’administration de Daimler et responsable de Mercedes Benz, il s’agit «d’un pas de plus» franchi par la marque à l’étoile puisque «pour la première fois, une production de Mercedes Benz sera lancée en France». 

    Aussi, le site de Hambach qui s’inscrit comme une référence dans la production de l’électro- mobilité, met à la disposition de Mercedes Benz son savoir-faire en la matière. Dans cet ordre d’idées, le géant allemand officiera sur trois continents.

    Notons que le réseau de fabrication est implanté en Europe (Hongrie), en Amérique latine (Mexique) et en Asie (Chine).  Selon Markus Schäfer, membre du directoire et responsable des usines Mercedes Benz à l’international: «La production d’un véhicule électrique compact à Hambach porte la capacité de production à 6 sites».

    Les ambitions de Daimler ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Le géant de Stuttgart projette de transformer sa filiale Smart en une gamme exclusivement électrique en Europe et aux Etats-Unis en 2020, et de mettre en vente 10 modèles à propulsion électrique à l’horizon 2022.

    Daimler, répondant à une demande grandissante envers les véhicules électriques, poursuivra sa transformation en convertissant à l’électrique tout son catalogue Mercedes Benz.  L’acheteur pourra  choisir entre les véhicules déjà commercialisés et ceux dotés d’une motorisation 100% électrique.

    Pour y arriver, la firme annonce plusieurs investissements dont 1 milliard d’euros consacré à la production des batteries, et 10 milliards dans l’électrification de sa flotte. Avec  ces projets, Daimler apporte une réponse forte à l’impératif écologique avec sa volonté de développer une énergie plus verte, et plus respectueuse de l’environnement.

    Au Maroc, les véhicules électriques peinent à s’imposer, bien que de nombreux constructeurs proposent des versions hybrides de leurs modèles. Seuls BMW, Hyundai ou encore Toyota ont franchi le pas en commercialisant leurs modèles phares à l’image de l’I8 de BMW ou du C-HR de Toyota. De nombreuses initiatives ont été mises en œuvre pour encourager l’usage des véhicules électriques dont l’installation de bornes de recharge aux quatre coins du Royaume.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc