×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Des startuppers pour rendre nos villes plus intelligentes

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5277 Le 22/05/2018 | Partager
    Un hackathon qui a rassemblé plus de 34 jeunes entrepreneurs
    Banc public solaire, application pour déchets ménagers… Des inventions utiles et ingénieuses
    Un apport de 35.000 DH pour les 8 projets gagnants
    start-up-smartcity-077.jpg

    Mettre à contribution la créativité de jeunes startuppers pour contribuer à rendre nos villes plus intelligentes. C’est le concept novateur du Mdinathon. Une compétition récemment organisée à Rabat et qui ambitionne de concrétiser une multitude de projets des plus prometteurs.

    Mettre à contribution la créativité de jeunes startuppers pour contribuer à rendre nos villes plus intelligentes. C’est le concept novateur du Mdinathon. Une compétition récemment organisée à Rabat et qui ambitionne de concrétiser une multitude de projets des plus prometteurs.

    Un hackathon particulier organisé par Derichebourg Maroc, leader des métiers de l’Environnement et du Facility Management, qui a été lancé pour concevoir des programmes et des inventions innovantes. Objectif: améliorer la propreté ainsi que l’accessibilité des agglomérations marocaines tout en accélérant leur développement.

    Au total, pas moins de 34 startuppers ont imaginé durant près de 48 heures des projets originaux au service du développement urbain, rattachés aux thématiques intéressantes de la mobilité, de l’efficacité énergétique ou encore de la préservation de l’environnement.

    Les sujets de la beauté architecturale ou encore de la sécurité des infrastructures ont également été au programme. Les candidats étaient accompagnés tout au long des séances par des entrepreneurs de renom, venus les guider dans leurs choix et leur prodiguer de précieux conseils. Un soutien professionnel et pointu qui a contribué grandement à la qualité du rendu final.

    Au bout de deux jours de compétition, 8 projets ont été retenus et prendront part à la phase «incubation» qui se prolongera pendant près de 4 semaines. Leurs créateurs bénéficieront d’un apport bienvenu de 35.000 DH. Un mois plus tard, ils seront évalués sur leur état d’avancement par un jury spécialisé qui désignera les trois gagnants du concours, lesquels décrocheront un bon de commande de près de 200.000 DH.

    Parmi les huit programmes gagnants figurent notamment un projet étonnant de banc public «intelligent» fonctionnant à l’énergie solaire ou encore un système permettant de diriger de manière efficiente les opérations de nettoyage des panneaux photovoltaïques. Autre invention tout aussi ingénieuse, une application mobile qui renseigne l’utilisateur sur la proximité du camion éboueur afin qu’il puisse sortir les déchets ménagers dans les temps.

     

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc