×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Finances-Banques

    L’hémorragie se poursuit

    Par Franck FAGNON | Edition N°:5277 Le 22/05/2018 | Partager
    bmci_077.jpg

    La valeur s’est distinguée lundi avec un volume de 42 millions de DH. Elle a clôturé en hausse de 5,82% à 1.000 DH. Sur un an, elle affiche 69%

    Le Masi a enregistré une septième baisse sur les huit dernières séances. L’indice vedette du marché a cédé 0,34% à 12.589,32 points. Le baromètre des valeurs les plus liquides a baissé de 0,35% à 10.232,15 points.

    Les indices Ftse ont également clôturé dans le rouge. Les secteurs Télécoms, Bâtiment et matériaux de construction, Agroalimentaire et dans une moindre mesure les Banques ont pesé sur l’orientation du marché.

    Seuls les indicateurs de Assurance et des sociétés de placement immobilier ont suivi un mouvement inverse. Les performances annuelles sont ramenées à 1,62% pour le Masi et 1,31% pour le Madex. La capitalisation du marché s’est fixée à 642 milliards de DH.

    Les transactions sur le marché se sont limitées à 117 millions de DH. BMCI a drainé 42 millions de DH. L’annonce de la distribution d’un dividende de 97 DH dont un montant exceptionnel de 67 DH a entraîné une hausse de 5,82% du cours à 1.000 DH. A l’inverse, Attijariwafa bank a cédé 0,41% à 478,05 DH sur un volume de 27 millions de DH.

    Lesieur Cristal a complété le podium des valeurs les plus liquides. Elle a drainé 22 millions de DH terminant à l’équilibre à 160 DH. 

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc