×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Un néo-entrepreneur sur 5 recourt aux banques

    Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5271 Le 14/05/2018 | Partager

    Pour se financer, les entrepreneurs font d’abord le tour des membres de leurs familles, de leurs amis et voisins. C’est le cas de 87,7% de ceux dits naissants (dont l’entreprise a moins de 3 mois d’existence), et de 57,9% de ceux établis (plus de 42 mois). Les banques et institutions financières, pour leur part, ne sont sollicitées que par 20,5% des entrepreneurs naissants et 14,7% de ceux établis. Le financement à travers le capital investissement et les programmes gouvernementaux reste, en outre, marginal. C’est ce que révèle le rapport sur la dynamique entrepreneuriale au Maroc, élaboré par la faculté de droit de Casablanca sur la base d’un échantillon de 3.099 ménages.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc