×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Tourisme: 1,5 million d'arrivées à fin février

    Par Amin RBOUB | Edition N°:5245 Le 05/04/2018 | Partager
    Près de 10 milliards de DH de recettes en deux mois
    Marrakech et Agadir concentrent 61% des nuitées
    recette_voyage_045.jpg

    Les recettes collectées par l'activité touristique des non-résidents au Maroc se sont élevées à 9,8 milliards de DH 2018. L'année dernière, les recettes à fin février étaient de l'ordre de 7,5 milliards de DH

    La destination Maroc démarre l'année avec l'accueil de 1,5 million de touristes. C'est le cumul des deux premiers mois de 2018 (à fin février). Ce volume représente une progression de 12% par rapport à la même période en 2017. Par pays, la France reste le premier marché émetteur (+11%), suivie de l'Espagne (+5%).

    En plus des MRE, les principaux marchés émetteurs continuent d'afficher des progressions importantes. C'est le cas notamment de l'Allemagne et l'Italie (+18% chacun), suivies de la Hollande (+12%), ou encore le Royaume-Uni (+10%).

    En termes de recettes, les fonds collectés par l'activité touristique des non-résidents au Maroc se sont élevés à 9,8 milliards de DH à fin février. L'année dernière à la même période, les recettes générées étaient de l'ordre de 7,7 milliards de DH (soit une hausse de 30%).

    Sur le seul mois de février dernier, les recettes voyages en devises ont atteint 4,14 milliards de DH, soit une hausse de 19% par rapport au même mois de l'an dernier.
    Par ailleurs, l'évolution des nuitées dans les établissements d'hébergement classés ont enregistré une hausse de 13% à fin février dernier. Cette progression des nuitées dans les hôtels a pratiquement bénéficié à l'ensemble des destinations du Maroc. Comme à l'accoutumée, les deux pôles Marrakech-Agadir constituent la locomotive des nuitées. A elles seules, les deux villes absorbent 61% du volume global des nuitées lors des deux premiers mois de l'année.

    Ainsi, les établissements classés de Marrakech ont réalisé une hausse de 15%. Quant aux hôtels d'Agadir, ils ont progressé de 10%. Viennent juste après les autres destinations telles que Fès (+26%), Tanger (+17%), Rabat (+15%) ou encore Casablanca (+12%).
    Sur le seul mois de février, les villes de Fès et Rabat ont connu la plus forte progression en termes de nuitées avec respectivement 20% et 22%. Elles sont suivies par Tanger qui affiche une hausse de 13%.

    Autre tendance forte qui se dégage à travers les arrivées, l'attractivité de touristes chinois. Entre 2015 et 2017, le nombre de ces voyageurs a été multiplié par 10. Ils sont passés de 10.000 en 2015 à 100.000 en 2017. Sur ce marché émetteur, le ministre de tutelle, Mohamed Sajid, se dit optimiste pour les perspectives prometteuses en provenance de Chine.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc