Finances-Banques

Les volumes restent faibles

Par Franck FAGNON | Edition N°:5229 Le 14/03/2018 | Partager
oulmes_029.jpg

La valeur s’est appréciée de 5,97% à 1.883 DH mardi sur un tout petit volume. Sur un an, elle affiche un gain de 25%

Le marché casablancais a bouclé une nouvelle séance assez timide durant laquelle seulement 89 millions de DH ont été échangés. Brasseries du Maroc a été la valeur la plus en vue avec un flux de 22 millions de DH. Elle a terminé la séance à l’équilibre à 3.150 DH.

Le cours du brasseur continue de profiter notamment de la recommandation positive de CFG Bank notamment. Il a pris 9% depuis le 13 février et affiche un gain de 15%. Attijariwafa bank a drainé 13 millions de DH. La valeur bancaire a clôturé la séance en recul de 0,70% à 510 DH. Même sort pour BMCI qui a baissé de 1,02% à 975 DH sur un volume de 10 millions de DH.

Les principaux indices du marché ont achevé la séance en territoire négatif. Le Masi a cédé 0,24% à 13.217,60 points. Le baromètre des valeurs les plus liquides a de son côté abandonné 0,27% à 10.745,33 points. Les indices Ftse ont baissé dans les mêmes proportions.

Au niveau sectoriel, le baromètre des Banques, Télécoms, Immobilier et Bâtiment et matériaux de construction ont fini dans le rouge. Sur les 23 indices sectoriels, 8 ont clôturé en baisse et 11 en hausse. Les performances annuelles sont ramenées à 6,69% pour le Masi et 6,39% pour le Madex. La capitalisation du marché s’est fixée en fin de séance à 669 milliards de DH.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc