Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5219 Le 28/02/2018 | Partager

■ Macron adopte une poule pour lui fournir des œufs frais
Le Président français Emmanuel Macron a profité de sa longue visite au salon de l'agriculture samedi à Paris pour adopter une poule, qui devrait être chargée de lui fournir des oeufs frais à l'Elysée. Après avoir flatté le museau de "Haute", la vache égérie du salon, soupesé une biquette grise et admiré les innombrables spécialités régionales brandies sur son passage au cours de sa première visite du salon en tant que Chef de l'Etat, Emmanuel Macron s'est soudain retrouvé avec une belle poule rousse dans les bras, qu'il a acceptée en souriant. La poule lui a été offerte devant les caméras par le directeur général des poulets de Loué dans la Sarthe (ouest), Yves de la Fouchardière. Ou comment obtenir une publicité instantanée au cours d'un exercice obligé pour tous les présidents en exercice. «Je la prends, mais il faut qu'on trouve un système pour la protéger du chien», lui a dit Emmanuel Macron, un brin amusé, évoquant Nemo, le labrador présidentiel, adopté fin août dans un refuge de la Société protectrice des animaux (SPA).
Un récent écho de presse paru dans le journal Le Figaro avait évoqué le souhait de son épouse Brigitte Macron de réaliser un jardin potager à l'Elysée, comme l'avait fait Michelle Obama à la Maison Blanche. Alors, pourquoi pas avec une poule dans le jardin?
«C'est très à la mode en ville», souligne Johann Coenne, le commissaire général du salon de l'aviculture de Paris, interrogé par l'AFP. «Mais il faudrait un coq aussi pour équilibrer», a-t-il suggéré.

■ Une chienne retrouvée à 400 km de son domicile!
Une chienne retrouvée en Suisse à 400 km du domicile de ses maîtres à Francfort en Allemagne, à l'issue d'une fugue de six mois, a été restituée à ses heureux propriétaires, ont rapporté samedi les médias suisses. Rapunzel, berger allemand de huit ans, a subi des soins intensifs à la clinique vétérinaire de l'hôpital universitaire de Zurich, après avoir été découverte début février en piteux état sur le bas-côté d'une autoroute près de la Winterthur (nord de la Suisse). Sa propriétaire, Jasmin Ehret-Vath, qui vit à Francfort, a exprimé son émotion à l'idée de pouvoir enfin récupérer son animal. Rapunzel savait ouvrir les portes, a-t-elle expliqué, ce qui lui a permis de s'échapper au cours d'une visite de routine chez le vétérinaire en août dernier. «Elle a presque trouvé son chemin (pour revenir à la maison), mais le détour qu'elle a pris était un peu (trop) long», a-t-elle plaisanté. La chienne a été portée disparue au cours des six mois suivants, avant d'être repérée il y a deux semaines par les services de secours. Rapunzel, qui a perdu beaucoup de poids, a subi plusieurs interventions chirurgicales à Zurich pour traiter des fractures et des blessures internes, et pendant un certain temps, il n'a pas été possible de se prononcer sur ses chances de s'en sortir, a déclaré à l'agence ATS le vétérinaire Philipp Schmierer.
Mais quelques jours plus tard, son état s'est stabilisé, elle a pu petit à petit recommencer à s'alimenter seule et retrouver ses forces.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc