Société

Eco-Trail du Lac Lalla Takerkoust: Un nouveau souffle pour l’écotourisme sportif

Par Karim Dronet | Edition N°:5216 Le 23/02/2018 | Partager
La 1re édition a réuni plus de 520 runners, amoureux des grands espaces et de l’endurance
Fort engouement des Marocains pour la course en pleine nature
eco-trail-lalla-takerkoust-016.jpg

Au-delà de la performance sportive, l'Eco-Trail du Lac Lalla Takerkoust a surtout été l’occasion de constater que le Maroc dispose d’un véritable potentiel en matière de développement de l’écotourisme sportif (Ph. Eco-Trail)

«Le trail écologique Lalla Takerkoust confirme que les Marocains s’adonnent de plus en plus aux sports écologiques et de montagne», affirme le directeur technique de l’événement, Ali Bella Ouhamou, à l’issue de cette compétition.

Organisé à l’initiative de l’association Trail Maroc et l’agence TSM, spécialisée dans le marketing sportif, en collaboration avec l’association «Sport nature développement Amizmiz», sous le signe «Volonté, abnégation, dynamique d’équipe, solidarité et respect de l’environnement», ce trail a connu la programmation de trois courses sur des distances de 7 km, 17 km et 27 km.

eco-trail-lalla-takerkoust-1-016.jpg

Le trail est une course nature qui se déroule dans un environnement particulier, sur des sols et des reliefs différents, en montée, en descente (Ph. Eco-Trail)

Mais au-delà de la performance sportive et de la présence de spécialistes des courses d’endurance, comme Rachid Morabity, multiple vainqueur du Marathon des Sables, ou encore Abdelkader Mouaziz, vainqueur du Marathon de New-York en 2000, cet Eco-Trail du Lac Lalla Takerkoust a surtout été l’occasion de constater que le Maroc dispose d’un véritable potentiel en matière de développement de l’écotourisme sportif.

C’est également le constat de Anis Gandoura, le président de l’association Trail Maroc: «Le trail est une course nature qui se déroule dans un environnement particulier, sur des sols différents, tantôt durs, tantôt mous, et des reliefs différents, en montée, en descente. Il se dispute aussi sur des parcours où l’on peut tout aussi bien courir que marcher». C’est donc un avantage pour tous ceux n'ayant pas une grande pratique sportive et qui prennent conscience que le retour à la nature est important.

«La course du 7 km a été un véritable succès puisque nous avons enregistré quelque 189 inscrits sur un total de 520 runners. Cet Eco-Trail a permis à ces personnes de s’initier à la course à pied et de découvrir la nature de ce site exceptionnel», poursuit Gandoura.

eco-trail_lalla_takerkoust_016.jpg

Cet événement a aussi été l’occasion de resserrer les liens entre les participants inscrits sous les bannières de quinze établissements hôteliers de Marrakech (Ph. Eco-Trail)

Cet événement a aussi été l’occasion de resserrer les liens et forger une solidarité entre les participants, unis dans l'effort et la performance, inscrits sous les bannières de quinze établissements hôteliers de Marrakech. Une sorte de team building géant pour ces employés de l’industrie hôtelière.

Enfin, outre l’engagement des jeunes habitants de la région dans l’organisation de cette manifestation, l’Eco-Trail du Lac Lalla Takerkoust a aussi été marqué par le soutien de tous les participants aux populations de la région, durement touchées par la vague de froid.

Plus de 700 couvertures ont ainsi été collectées et distribuées aux familles nécessiteuses. Des dizaines de kits scolaires seront aussi distribués lors de la prochaine rentrée aux élèves de ces zones rurales et montagneuses. L’écotourisme sportif rime aussi avec solidarité et générosité.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc