Competences & rh

L’Ecole des Ponts Business School s’installe en Afrique

Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5171 Le 19/12/2017 | Partager
La filiale basée à Rabat pour attirer les étudiants du continent
Une formation de qualité identique à la «maison mère»
lecole-des-ponts-business-school-071.jpg

Ambiance familiale pour la cérémonie de remise des diplômes aux 50 lauréats de l’Ecole des Ponts Business School à Paris (Ph. H.E.)

La Business School de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées a décidé de renforcer sa présence sur le continent et aller plus loin dans le partenariat avec l’Ecole Hassania. Au menu, le lancement de 6 nouveaux programmes en partenariat avec l’EHTP en 2018 et la création récente de la filiale de l’Ecole des Ponts Business School à Rabat. Un établissementqui servira de hub pour attirer les étudiants du continent ... des économies en termes de frais de voyage et de séjour. 

A travers la création de cet établissementspécialisé dans les formations « executives » en management et le développement de programmes avec un partenaire national de renommée comme l’EHTP, l’Ecole des Ponts Business School positionne le Maroc dans la cour des grands. En effet, il n’est plus dans la logique de duplication pure et dure des modèles d’enseignement occidentaux, qui consistait à former ses cadres à l’étranger ou à importer des formations prêtes à l’emploi, mais offre les mêmes possibilités de formation avec des standards identiques aux pays les plus avancés.

«La filiale africaine de l’Ecole des Ponts Business School vient contribuer à l’essor de notre pays sous cet angle d’analyse. Elle ambitionne d’adresser la question du leadership marocain afin de contribuer à l’outiller de façon durable», précise Sekkouri.

Le nouvel établissement, en partenariat avec l’EHTP, lance six nouveaux programmes en 2018 en plus du MBA. Des programmes élaborés pour répondre à une demande pressante, en concertation avec des experts de différentes nationalités. D’autres programmes seront bientôt annoncés.

Il y a quelques jours, l’Ecole Hassania des travaux publics (EHTP) et l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées (ENPC) ont décidé de célébrer en apothéose un partenariat de presque deux décennies. Pour ce faire, la grande école française de génie civil la plus vieille du monde a accueilli en son siège à Paris la cérémonie de remise des diplômes aux 50 lauréats marocains de la 18e promotion de l’Executive MBA de l’Ecole des Ponts Business School. Un établissement de formation des cadres supérieurs créé en France il y a 30 ans et lié avec l’EHTP par un accord de partenariat. Les nouveaux diplômés avaient suivi leur formation au Maroc.

Jusqu’à présent, 1.300 personnes ont décroché au Maroc l’Executive MBA délivré par la Business School adossée à l’Ecole des Ponts et Chaussées. «Accrédité par l’association internationale AMBA, c’est le plus prestigieux Executive MBA en Afrique, y compris l’Afrique du Sud», affirme Younes Sekkouri, administrateur directeur général de l’Ecole des Ponts Business School à Rabat.

Les cours de l’Executive MBA sont exclusivement dispensés en langue anglaise. Rigoureusement sélectionnés, les enseignants proviennent des quatre coins du monde. Il n’est donc pas étonnant que différentes nationalités se croisent dans les couloirs de l’école. Pour s’inscrire, il faut montrer patte blanche. Parmi les critères qui font la différence, d’abord la maîtrise de la langue de Shakespeare. Les étudiants doivent pouvoir se libérer trois jours par semaine et ce, pendant 18 mois.

L’enseignement étant dispensé en fin de semaine. Ils doivent également posséder une expérience probante dans des postes de responsabilité. Cette condition s’explique par la vocation du MBA censé être un tremplin pour une évolution de carrière rapide dans la hiérarchie. Certains étudiants changent d’ailleurs d’emplois au bout de quelques mois.

Au cours de leur formation, les étudiants sont confrontés à des études de cas les plus récents. D’ailleurs, la Business School est abonnée à diverses sources d’informations. Chaque étudiant se doit de développer un projet de fin d’étude et le défendre devant un jury.

                                                                   

L’Executive MBA: Ce qu’ils en pensent

imane_cheikh_071.jpg

■ Imane Cheikh (GBH Immobilier)
L’Executive MBA présente l’avantage d’être axé sur des disciplines aussi variées que la gestion, la communication, le marketing, la finance, la comptabilité… Ce qui permet d’acquérir des compétences polyvalentes. Cela va m’aider dans mon poste de chef de projets immobiliers.

 

rime_el_jazouli_071.jpg

■ Rime El Jazouli (Marocaine des Jeux et des Sports)
Cette formation m’a beaucoup aidée dans mon travail. Et là j’aspire à mieux. C’est un diplôme qui ouvre beaucoup de portes et favorise le networking.

 

samir_benhessou_071.jpg

■ Samir Benhessou (Générale Routière)
Quand on rentre à l’Ecole des Ponts Business School, on a une vision technique et quand on en sort, on a une vision stratégique. L’Executive MBA m’a apporté une nouvelle perspective en termes de création de valeur, de gestion, de responsabilité… Il me permettra d’apporter des solutions plus smart à l’entreprise.

 

adil_saad_071.jpg

■ Adil Saâd  (LafargeHolcim)
Pour moi, l’Executive MBA intervient à un moment crucial de ma carrière, où j’étais sur une spécialisation commerciale et marketing. Du coup, le MBA est pour moi une occasion de s’ouvrir sur d’autres domaines et d’avoir une vision pluridisciplinaire.

DNES à Paris, Hassan EL ARIF

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc