Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5164 Le 08/12/2017 | Partager

■ Des sangliers débarquent dans un lycée japonais
Deux sangliers ont fait un chahut d'enfer dans un lycée de Kyoto (ouest), chargeant dans des salles de classe, dévalant des escaliers et s'offrant même une baignade dans le bassin de l'établissement, qui a dû brièvement interrompre une session d'examens. La télévision japonaise montrait des images amateurs d'un sanglier sauvage dans une salle de classe, heureusement déserte, se cognant le groin à plusieurs reprises contre des portes vitrées, cherchant visiblement à s'échapper.
Sur d'autres images tournées ailleurs dans l'établissement, un sanglier furetait dans des poubelles, avant de gravir des escaliers au pas de charge, tandis qu'un autre barbotait tranquillement dans un vaste bassin d'extérieur. «J'ai été très surpris de voir ça», a confié un lycéen à la chaîne Nippon TV. «Ils étaient super rapides». Les élèves étaient en train de passer des examens semestriels quand les invités surprise ont fait leur apparition lundi matin dans l'enceinte de cet établissement, situé à la lisière d'une forêt. Les deux bêtes ont été tuées par des décharges de pistolet à impulsion électrique, a précisé jeudi à l'AFP un porte-parole de la ville de Kyoto. Des sangliers sauvages apparaissent de plus en plus dans des villes japonaises, en raison de la destruction de leur habitat naturel par l'homme, selon des spécialistes.

■ Un Etat du Nigeria crée le «ministère du bonheur»

nigeria_ministere_du_bonheur_064.jpg

Le Nigeria est depuis longtemps en tête des pays les plus optimistes au monde, et ce malgré les violences qui ravagent le pays, la pauvreté omniprésente et la récession économique. Désormais, il y existe même un ministère dédié au bonheur. C'est l'idée du gouverneur de l'Etat d'Imo (sud-est), Rochas Okorocha, connu pour prendre des décisions farfelues qui font rire tout le pays, sauf ses contribuables. Il y a quelques mois, il a décidé d'ériger d'imposantes statues de ses leaders africains favoris pour plus d'un million d'euros pièce (la Libériane Ellen Johnson-Sirleaf, le Sud-Africain Jacob Zuma,...), soulevant les foudres d'une grande partie de la population. En 2015, l'Etat d'Imo s'est fait connaître également pour avoir érigé dans sa capitale un des plus hauts sapins de Noël du monde pour un coût d'au moins 600 millions de nairas (1,5 million d'euros), tout illuminé dans un pays où, pour beaucoup, avoir l'électricité reste un rêve inatteignable. Indifférent aux critiques, M. Okorocha a décidé lundi de créer un ministère local dédié au bien-être et d'y nommer Ogechi Ololo, ancienne conseillère pour les violences conjugales, également en charge... des décorations de Noël.
Le porte-parole de l'Etat d'Imo, contacté par l'AFP, n'a pas pu donner plus de détails sur les responsabilités qui incombent à ce nouveau porte-feuille. Mais Sam Onwuemeodo a affirmé qu'il n'y avait rien de surprenant à cette nomination.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc