Entreprises

Eurapharma entre dans le capital de Maphar

Par Nadia DREF | Edition N°:5038 Le 05/06/2017 | Partager
Sanofi cède 51% de ses actions et reste actionnaire de référence
Objectif: augmenter de 50% la production annuelle, à terme
Développer les activités de Maphar sur les marchés marocain et africain

Sanofi se désengage-t-il du Maroc? Détenant deux filiales, notamment Sanofi Maroc et Maphar, ce groupe pharmaceutique vient de céder 51% du capital de cette dernière à Eurapharma, filiale du groupe CFAO spécialisée dans la production et la distribution de médicaments en Afrique. Il garde, toutefois, 49% du capital, en tant qu’actionnaire de référence de Maphar.  Contacté par L’Economiste, Sanofi n’a pas souhaité dévoiler le montant de la transaction.

En revanche, le management insiste sur le fait que ce partenariat, qualifié de stratégique, par les deux parties, vise à développer les activités de Maphar sur les marchés marocain et africain. Cet accord, qui est opérationnel depuis le 1er juin, permettra à Maphar de monter en puissance grâce à l’arrivée de nouveaux laboratoires, clients d’Eurapharma.

Maphar devra augmenter de 50% sa production annuelle, la portant à 100 millions de boîtes par an, soit 50 millions d’unités de plus que ce qui est produit actuellement. Une évolution notoire sachant que le marché marocain absorbe 400 millions de boîtes par an. Eurapharma, qui est depuis 60 ans le partenaire de référence des grands laboratoires pharmaceutiques désireux de se développer en Afrique, fera profiter Maphar de son expertise.

Son PDG Jean-Marc Leccia le confirme: «Nous allons développer le portefeuille clients de Maphar sur le marché marocain, améliorer le service client, mais aussi ouvrir Maphar au marché africain pour lequel il dispose déjà d’un volume important de production pour l’export, avec notamment l’antipaludéen Asaq de Sanofi». A terme, l’objectif escompté est de doubler le chiffre d’affaires de Maphar, qui s’est situé à près de 1,3 milliard de dirhams en 2016. Ce plan stratégique de développement comprend également des créations d’emplois, dans les années à venir, sachant que cette entreprise emploie actuellement 520 personnes.

«Le partenariat avec Eurapharma répond à la stratégie et aux ambitions de Maphar de poursuivre son développement au Maroc et d’améliorer la qualité du service client aussi bien au niveau de la production que de la distribution. Grâce à ce partenariat, la présence de Sanofi au Maroc est renforcée par des expertises additionnelles», précise Amine Benabderrazik, PDG des activités de Sanofi au Maroc.

Cette transaction permettra à Sanofi de renforcer sa position sur le marché pharmaceutique national à travers sa filiale Sanofi-Aventis Maroc, qui détient une part de marché de 9,2%. A l’issue de cet accord, cette dernière devra se concentrer sur les axes thérapeutiques, notamment, le diabète, le cardiovasculaire, la médecine générale, les maladies rares, les vaccins et la santé grand public. En 2016, Sanofi-Aventis Maroc a réalisé un chiffre d’affaires de 1,03 milliard de DH.

Depuis près de 65 ans, Maphar a pu gagner la confiance de plus de 25 laboratoires internationaux dont les produits sont disponibles sur le marché marocain. Il détient une part de marché de 9%.

Un géant de la distribution en Afrique

Eurapharma est la division Healthcare du groupe CFAO. Fort de plus d’un demi-siècle d’expérience, le groupe opère dans 23 pays en Afrique, en Europe, en Asie et dans 7 collectivités et territoires d’outre-mer. En 2016, il a réalisé un chiffre d’affaires de 1,25 milliard d’euros. Il a traité 27.000 références produits émanant de 450 laboratoires fournisseurs en 2016 et emploie 2.579 personnes.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc