Culture

Les castes indiennes vues par Bruce Marais

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5036 Le 01/06/2017 | Partager
L’artiste photographe sud-africain fait ressortir le contraste de la population en Inde
Ses œuvres décalées remportent un grand succès à Casablanca
bruce-marais-036.jpg

«Ce que j’essaye de montrer dans mes œuvres, c’est les deux extrêmes de cette société indienne qui cohabitent, sans pour autant se côtoyer», explique Bruce Marais (Ph. Khalifa)

Pays de plusieurs contrastes, l’Inde marque les esprits par sa diversité culturelle, ses temples et ses habits de mille et une couleurs. Celui de l’artiste photographe Bruce Marais n’y a pas failli. Ce qui l’a plus touché, c’est le contraste flagrant entre les classes sociales dans le pays. «Le fossé entre riches et pauvres est l’un des plus larges au monde», souligne-t-il.

En effet, la société indienne se divise en plusieurs castes reposant sur l’idéologie d’une inégalité entre les hommes. Les Dalits, ou encore appelés Intouchables, sont une partie de la population, considérés du point de vue du système comme hors caste. Une sorte de rassemblement de tous les exclus de l’Inde qui sont victimes de nombreuses discriminations. Marginalisés, ils sont aussi affectés à des fonctions jugées impures.

Dans son exposition appelée «Untouchable», inaugurée récemment à Casablanca, Bruce Marais met en avant des tableaux décalés et hauts en couleur. Composés de deux parties, l’une en métal et une seconde en plastique, les deux matériaux sont juxtaposés, sans se toucher. «Ce que j’essaye de montrer dans mes œuvres, c’est les deux extrêmes de cette société indienne qui cohabitent, sans pour autant se côtoyer», explique l’artiste.

«J’ai essayé de faire ressortir la beauté de chaque caste en illustrant aussi le contraste frappant qui existe», poursuit-il. Les organisateurs ont aussi voulu faire plonger les visiteurs dans la culture indienne. Ils ont planté un décor digne de Jaipur avec des senteurs orientales qui vous accueillent au pas de porte et une terrasse colorée où des sons entraînants vous laissent croire que vous êtes au cœur de l’Inde.

Bruce est né dans la banlieue de Cape Town, en Afrique du Sud. C’est en décidant de sillonner le monde qu’il découvre sa passion pour la photographie. De retour à son pays natal, il a travaillé dans la publicité et le design. Il a participé au concours «The Parliamentary millennium project», organisé par le gouvernement sud-africain qu’il a remporté. Suite à quoi, il a été choisi pour illustrer «Afrique sky stories», un livre pour enfants publié dans son pays. Marais n’en est pas à sa première exposition. En 2015 déjà, il avait présenté ses photos sur la Papouasie Nouvelle Guinée au Maroc, au Brésil et aux Etats-Unis.

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc