×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Rabat: Un centre pour les malades atteints d’Alzheimer

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5034 Le 30/05/2017 | Partager
    Des thérapies de stimulation cognitive en plus des soins traditionnels
    Près d’une vingtaine de patients déjà pris en charge

    Un nouveau centre dédié aux malades atteints d’Alzheimer issus de milieux défavorisés vient d’être inauguré par le souverain à Rabat. Un projet à la fois ambitieux et précurseur qui permettra de faciliter le quotidien de dizaines de ces patients mais qui formera également leurs aidants.

    Le centre spécialisé, réalisé conjointement par la Fondation Mohammed V pour la solidarité et par le Conseil préfectoral de Rabat, a coûté la bagatelle de 9 millions de DH. Il fait partie intégrante d’un programme d’action mené par la fondation et dont l’objectif consiste à soutenir le secteur médical national en multipliant les projets à caractère social.

    Concrètement, ce nouvel établissement dispose d’un pôle médical qui prodigue aux patients souffrant de la redoutable maladie des soins de qualité en médecine générale, mais également en orthophonie, en kinésithérapie, en neurologie et en psychomotricité.

    Un pôle d’accompagnement social ponctue régulièrement les journées des malades d’ateliers destinés à stimuler leur mémoire sensorielle et à développer leur fibre artistique. Des thérapies originales de simulation cognitive et de médiation artistique qui se révèlent particulièrement efficaces pour aider les patients à retrouver la mémoire.

    L’organisme s’avère aussi utile pour les familles et les «aidants» des patients, sensibilisant notamment ces derniers sur les gestes et les réflexes à adopter au quotidien. Le centre permettra par ailleurs de former du personnel soignant pour d’autres structures similaires.

    D’une capacité d’accueil de près d’une centaine de bénéficiaires, l’institut prend déjà en charge près d’une vingtaine de cas.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc