×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:5020 Le 10/05/2017 | Partager

    • Premières nominations du gouvernement
    Le conseil de gouvernement prévu jeudi 11 mai devrait connaître sa première salve de nominations aux hautes fonctions. L’ordre du jour porte également sur l’examen du projet de décret sur la constitution des commissions chargées de recevoir et d’instruire les pétitions. H.E.

    • Le projet de loi de finances voté le 13 mai
    Le projet de loi de finances 2017, actuellement en discussion à la Commission des finances et du développement économique de la Chambre des représentants, sera voté dans son intégralité samedi 13 mai. Il sera ensuite transféré à la Chambre des conseillers (voir aussi page 10). H.E.

    • La clarification sur la demande d’explication dans la loi de finances
    «La demande d’explication ne rompt pas la prescription». La DGI avait tranché sur l’application de l’article 221 bis-III du Code général des impôts, qui avait suscité de vives polémiques, via une circulaire. Cette clarification sera  introduite dans la loi de finances 2017 permettant ainsi de lever définitivement toute équivoque. K.M.

    • Le dispositif dédié à la campagne céréalière
    Le gouvernement a décidé, hier mardi 9 mai, d’un train de mesures en faveur de la récolte et de la commercialisation des céréales. Ainsi, le prix de référence du blé a été fixé à 280 DH/ql rendu moulin pour une qualité standard. Une subvention de 10 DH/ql sera débloquée au profit des volumes de blé tendre acquis entre le 15 mai et le 15 octobre 2017. Une prime de magasinage de 2 DH/ql par quinzaine pour la quantité globale de blé tendre collecté au cours de cette même période, sera attribuée aux organismes de stockage. De plus, les appels d’offres pour l’approvisionnement des minoteries industrielles en blé tendre seront reconduits. H.E.

    • Des lignes de financement pour les coopératives
    Le ministère de l’Agriculture, le groupe Crédit Agricole, la Fédération nationale des minotiers ont signé, mardi 9 mai, une convention pour la mise en place de lignes de financement dédiées aux coopératives membres de l’Union nationale des coopératives agricoles marocaines (Uncam). Des crédits destinés à couvrir les frais de collecte et de stockage du blé tendre national. H.E.

    • Dolidol table sur 4 nouvelles usines à fin 2018
    Dolidol s’implantera courant 2017, dans un autre pays d’Afrique, après la Côte d’Ivoire. Selon Jalil Skali, son directeur général, l’entreprise est en prospection très avancée dans un autre pays du continent, dont il promet de révéler le nom très prochainement. Le spécialiste des produits d’ameublement compte devenir un leader continental du secteur, avec l’ouverture de 4 usines supplémentaires après celle d’Abidjan entrée en production en octobre dernier, fin 2018 début 2019 (voir page 8). M.K.

    • ONEE signe 2 conventions avec la BEI et l’AFD
    L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE)  a signé deux conventions de financement avec des bailleurs de fonds européens. Les deux concours financiers s’élèvent à plus de 450 millions de DH. Il s’agit d’un prêt de 368 millions de DH avec la BEI, en plus d’une subvention de 86 millions de DH avec l’AFD. Ces deux conventions entrent dans le cadre d’un co-financement mobilisé par l’ONEE pour financer la 2e phase du programme national d’assainissement liquide (PNA). Elles viennent en complément à deux conventions de prêts d’un montant global de 585 millions de DH, récemment signées avec l’AFD et la KfW. A.R.

    • EDF décroche un marché de l’ONEE
    Le groupe français EDF se positionne aussi dans l’hydraulique. Il vient de remporter un contrat à 423.000 euros (environ 4,6 millions de DH) auprès de l’ Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Ce marché porte sur la conception d’un complexe hydroélectrique en trois paliers sur le fleuve Oum Errabia, non loin de Khénifra. EDF devra  réactualiser des études menées en 1988 et 1990, portant sur la construction de trois barrages et usines à Imezdilfane, Taskdert et Tajemout. Le groupe français sera également chargé de définir les détails techniques du futur appel d’offres de construction. L’ONEE table sur une production de ce complexe de 128 MW. A.R.

    • Mundiapolis lance des formations en aéronautique
    Pour accompagner le développement croissant du secteur aéronautique au Maroc, l’université Mundiapolis met en place des formations certifiantes dans le domaine.
    Le programme se fera en partenariat avec Bombardier et le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales  (GIMAS). Les conventions seront signées demain au Campus de l’université. En marge des signatures, une conférence est prévue sous le thème «Développement des compétences en aéronautique». T.E.G.

    • Marrakech/tourisme: Hausse exceptionnelle en mars
    Comme annoncé par L’Economiste, le mois de mars a été exceptionnel pour l’activité touristique à Marrakech. Les statistiques officielles de la délégation du tourisme indiquent une hausse de 22% des nuitées en mars dernier. Les touristes allemands et français sont pour beaucoup dans ce dynamisme. En effet, ces deux marchés émetteurs ont progressé respectivement de 77% et 33% durant ce début de printemps. B.B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc