×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Brèves internationales

    Brèves Internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:5004 Le 17/04/2017 | Partager

    ■ Investissement privé: Les recettes de la Banque mondiale
    Il est nécessaire de stimuler l’investissement privé pour appuyer les objectifs de développement. «Les milliers de milliards de dollars qui sont mis de côté, produisant peu d’intérêts, et les investisseurs qui recherchent de meilleures opportunités devraient être mobilisés pour aider à combler les aspirations des populations aux quatre coins du monde», précise Jim Yong Kim, le président de la Banque mondiale. Il faut éliminer aussi «les risques dans les pays».

    ■ Grèce: Le FMI peut aider
    Les Etats-Unis sont «ouverts à l’idée d’une participation financière du FMI au plan européen d’aide à la Grèce de 2015, en suspens depuis de nombreux mois», a indiqué un haut responsable du Trésor américain. Cette semaine, les ministres de la zone euro convergeront à Washington pour les réunions de printemps et la question de la dette grecque devrait être au coeur de leurs discussions.

    ■ Trump: Les Chinois ne manipulent pas leur monnaie
    Quelques jours après avoir reçu son homologue chinois Xi Jinping, Donald Trump n’a plus «l’intention de désigner la Chine comme un pays manipulant sa monnaie». Pendant sa campagne, le président américain s’était engagé pourtant à mettre la Chine à l’index dès le premier jour de sa présidence en désignant Pékin comme un pays «manipulateur de devises». Dans un entretien au Wall Street Journal, Trump avait réitéré ses inquiétudes sur «la vigueur du dollar». Il s’était aussi prononcé «pour de faibles taux d’intérêt aux Etats-Unis, une situation qui ne profiterait pas au billet vert».

    ■ Corée du Nord: Echec d’un tir à missile

    Pyongyang a essuyé un échec hier, dimanche, lors d'un essai de missile, a annoncé l'armée américaine. Ce tir de missile raté est un revers pour la Corée du Nord, au moment où les tensions sur la péninsule sont attisées par des déclarations belliqueuses de Pyongyang et Washington. Cet essai est intervenu au lendemain du défilé militaire géant organisé par le régime nord-coréen pour le 105e anniversaire de la naissance du fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Kim Il-Sung.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc