×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Brèves internationales

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:4994 Le 03/04/2017 | Partager

    ■ Poursuite d’activité pour Euro Disney

    Les actionnaires d’Euro Disney décident la poursuite de l’activité de la société. Le vote pour la continuation de l’activité a été rendu obligatoire suite à la publication d’une dépréciation d’actifs de près d’un milliard d’euros. Lourdement endetté, Euro Disney avait annoncé en novembre dernier une perte nette record de 858 millions d’euros pour son exercice 2015/2016.

    ■ Corrélation entre le système éducatif et les IDE

    Une nouvelle étude du FMI revient sur l’effet de l’efficacité du système éducatif sur l’investissement direct étranger (IDE). Les résultats montrent que le niveau d’efficacité varie selon les pays. Ils suggèrent que l’enseignement secondaire professionnel et aussi supérieur pourraient jouer un rôle dans l’amélioration de l’efficacité externe du système éducatif. Il n’y a pas de relation significative entre l’âge moyen de scolarité et les entrées des IDE. Cependant, le FMI indique que «l’efficacité du système éducatif est importante pour les entrées des investissements». De plus, les pays à faible niveau de développement humain ainsi que les pays riches en ressources naturelles ont un potentiel plus élevé pour attirer les flux, en améliorant l’efficacité externe de leurs systèmes éducatifs.

    ■ L’Europe devrait dépenser plus pour sa défense, prévient Tillerson
    Pour ses premiers pas à l’Otan, le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, a mis la pression sur ses alliés européens pour qu’ils dépensent plus pour leur défense afin de préserver le lien transatlantique. Les Etats-Unis, première puissance militaire mondiale - avec un budget que leur président veut porter en 2018 à 639 milliards de dollars - assurent 68% des dépenses de défense cumulées des membres de l’Otan. Depuis des années, les Américains se plaignent de trop contribuer «au fardeau financier» de l’Alliance par rapport aux Européens. A la suite de son prédécesseur Barack Obama, Donald Trump réclame donc que chaque pays de l’Alliance consacre à sa défense au moins 2% de leur PIB. Les Européens s’y étaient engagés sur dix ans lors d’un sommet de l’Otan au Pays de Galles en 2014. Seuls cinq pays y sont parvenus. Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Otan doivent approuver cet objectif lors de leur sommet, avec le président Trump, le 25 mai à Bruxelles.

    ■ Venezuela: Maduro recule face à la pression
    La Cour suprême vénézuélienne a renoncé à s’attribuer les pouvoirs du Parlement et à conférer des prérogatives élargies au président Nicolas Maduro, qui a paru reculer face aux pressions internationales. La haute juridiction, considérée comme favorable au président, a d’abord annoncé qu’elle revenait sur sa décision du 29 mars de s’arroger les pouvoirs législatifs, qui avait déclenché une vague de réprobation internationale. Le camp de Maduro est engagé dans un bras de fer avec l’opposition antichaviste depuis qu’elle a largement remporté les législatives de décembre 2015.
     Elle réclame son départ, des élections anticipées et, renforcée par la pression internationale, a appelé à descendre massivement dans la rue. Une manifestation a eu lieu samedi sur une place de Caracas, où un millier de personnes, en présence de parlementaires de l’opposition, ont réclamé des élections générales anticipées. Une réunion d’urgence a été convoquée par l’Organisation des Etats américains (OEA) aujourd’hui à Washington.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc