×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Archives

    Articles de L'Edition N° 5272 Du Mardi 15 mai 2018

    A La une

    La Banque centrale populaire (BCP) relance le procès qui l’oppose au liquidateur de la compagnie de raffinage Samir. Elle a vu deux de ses garanties de 1,25 milliard de DH annulées par la justice. Une première audience est programmée ce mardi 15 mai à la Cour d’appel de Casablanca. La BCP va notamment plaider la bonne foi pour obtenir gain de cause. Cette nouvelle tentative, entamée pour la récupération de ses garanties, coïncide avec la toute récente destitution du liquidateur. Lire la suite

    Examen multidimensionnel du Maroc: L’OCDE livre ses recommandations

    Pour faire rentrer le pays dans une nouvelle étape de son développement qui lui permette de rattraper les pays émergents et de conjuguer croissance et inclusivité, le Maroc aura besoin de maintenir un programme de réformes ambitieux... Lire la suite

    La production sucrière atteint un sommet historique

    La production sucrière devrait atteindre un niveau record. C’est ce qui ressort des résultats préliminaires de la campagne d’arrachage de la betterave à sucre dans les deux zones phares: Béni Mellal et Doukkala... Lire la suite

    Habitat: Comment relancer une machine grippée

    Relancer un secteur de l’immobilier en crise n’est pas une affaire facile. Abdelahad Fassi Fehri, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville et son staff devront faire preuve d’ingéniosité pour réussir cette phase tant attendue à la fois par les promoteurs que les acquéreurs. Lire la suite

    Ingénieurs informatiques: L’exode des cerveaux continue

    Les informaticiens se font rares sur le marché. Alors que le pays accueille des projets internationaux de grande envergure, le déficit en compétences qualifiées se fait sentir. Cette panne d’ingénieurs informaticiens est principalement due à leur expatriation. Très souvent, des cabinets étrangers, notamment français et émiratis, viennent au Maroc pour des recrutements en masse... Lire la suite

    Editorial

    Economie

    Analyse

    Entreprises

    Finances-Banques

    Culture

    Justice

    International

    Insolites

    De bonnes sources

    COMPETENCES

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc