L'Edito

Yeeah!

Par Nadia SALAH| Edition N°:5227 Le 12/03/2018 | Partager
nadia_salah.jpg

C'est le deuxième chèque pour qui l’opinion publique dit un «ouah!» ou un «yeeah» admiratif. La première fois, c’était pour le chèque signé par Othman Benjelloun quand il a acheté la deuxième licence de téléphone mobile, Méditel, devenue aujourd’hui Orange.

La deuxième fois, c’était la semaine dernière pour la vente de Saham à son discret associé et presque homonyme, Sanlam. Les commentateurs se focalisent d’une part sur la stratégie et d’autre part sur le montant (qui ne va pas dans la poche du ministre Moulay Hafid Elalamy, mais dans un fonds continental).

On a noté avec satisfaction la nationalité de Sanlam, un peu britannique et beaucoup sud-africaine. Dans les années 1990, du temps de Mandela, même si Rabat et Pretoria n’étaient pas dans le même camp, il y a eu des offres de rapprochements économiques et culturels que le Maroc n’avait pas encore la force de saisir. Maintenant, c’est ici que l’idée de «rapprocher les deux bouts de l’Afrique» est devenue une évidence, avec parfois un point d’appui à Lagos. Reste à voir, avec le temps, si la vente coupera les ponts ou, au contraire, en fabriquera d’autres.

Quant au montant, il faudra le voir sous deux angles, qui ne sont évidemment pas celui de la poche du ministre.

D’abord, il y a le fonds qui permet de démultiplier la force d’intervention portant l’étiquette du Maroc. Ce n’est pas (encore) un très grand, mais c’est un montant qui permet d’entrer dans la cour des grands.

Enfin, notons qu’après des années de démagogie régressive (et catastrophique: le PIB par habitant a baissé!), le temps est peut-être de retour pour des orientations plus valorisantes, y compris financières. Ces dernières sont le contraire de la poudre aux yeux: elles sont nécessaires pour la croissance, mais aussi et surtout pour la confiance, pour l’ambition. Confiance et ambition individuelles et nationales, de très bonnes ressources naturelles pour le développement.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc