L'Edito

Imagination

Par Nadia SALAH| Edition N°:5092 Le 24/08/2017 | Partager
nadia_salah_s.jpg

Une partie de plus en plus importante des banques maroco-marocaines (celles dont la gestion n’est pas téléguidée de l’extérieur) tire ses profits des investissements à l’étranger, sur le reste du continent spécialement. Cela est assez souvent souligné pour que nul ne l’ignore.

Ce qui est moins mis en évidence est la timidité du marketing des banques à l’intérieur du Maroc, autant du côté des banques à capitaux locaux que des banques sous contrôle français. Un document de Bank Al-Maghrib vient encore de le souligner en remarquant que la moitié du patrimoine des ménages est improductive (Cf. L’Economiste du 18 août 2017). La moitié, c’est beaucoup. Beaucoup trop, évidemment.

On comprend que les secrets commerciaux soient jalousement gardés. Il n’empêche qu’on ne sait pas  quels sont les profils et les caractéristiques socio-professionnelles de ces ménages ayant une épargne mal valorisée. Ce n’est pas une épargne négligeable: rien que les comptes sur carnet, qui rapportent à peine de quoi couvrir l’inflation, avoisinent les 150 milliards de DH, en hausse d’un tiers depuis 5 ans!

Pourtant, l’idée que «les gens sont toujours en rouge» reste dominante, ce qui rend l’analyse difficile. Il y a naturellement de nombreux clients qui épargnent peu, ou qui tirent peu ou prou sur leur ligne de crédit, mais il y a aussi une énorme masse d’épargne mal ou pas du tout rémunérée.  Pas ou mal rémunérée, mais dont l’existence autorise de lourdes facturations aux clients. Il s’agit là d’un double dysfonctionnement, marquant le goût du système bancaire pour les routines sécurisantes. Et très rentables.

Personne ne souhaite que les banques soient fragilisées. Il suffit de regarder par-dessus les frontières pour voir les dégâts que produisent les banques mal gérées ou gérées en fonction d’intérêts de politiciens. Mais cela ne doit pas geler l’imagination commerciale.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc