Habillage_leco
Flash

Pêche : La banque mondiale cite le Maroc en exemple

Par L'Economiste| Le 15/02/2017 - 17:27 | Partager
pecheurs_trt.jpg
 

La banque mondiale (BM) loue les initiatives du Maroc pour lutter contre la surpêche. Dans une nouvelle étude, l’institution internationale évalue le manque à gagner généré par la surexploitation mondiale des ressources halieutiques à 83 milliards de dollars par rapport à un scénario normal. Elle estime toutefois que certains pays comme le Maroc réussissent à tirer leur épingle du jeu. Le Royaume, avec le Pérou, les îles du Pacifique et l’Afrique de l’Ouest "montre qu’il est possible de réduire la surpêche grâce des réformes adaptées au contexte local et qui permettent, au bout du compte, d’améliorer les moyens de subsistance des populations côtières et de sécuriser leurs emplois". Le Maroc dispose en effet d’un système de suivi des navires pour s’assurer d’un meilleur respect des réglementations. Selon la BM, la pêche illicite et non déclarée menace les moyens de subsistance de 500.000 Marocains.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc