Flash

OMS: objectifs pour les maladies non-transmissibles hors de portée

Par L'Economiste| Le 19/09/2017 - 11:20 | Partager
OMS: objectifs pour les maladies non-transmissibles hors de portée

La réduction d’un tiers du taux de mortalité prématurée due à des maladies non transmissibles (MNT) d’ici 2030, définie dans le cadre des objectifs 2015, demeure hors de portée, a estimé l’OMS.

Dans son premier rapport d’évaluation, l’agence onusienne a appelé les pays membres à agir davantage pour atteindre les objectifs fixés il y a deux ans concernant les MNT, la plus importante cause de décès dans le monde.
A eux seuls, les maladies cardiovasculaires sont responsables du plus grand nombre des décès dus aux MNT, 17,7 millions par an, suivies des cancers (8,8 millions), des maladies respiratoires (3,9 millions) et du diabète (1,6 million).
Dans le souci de promouvoir la lutte contre les maladies non transmissibles dans chaque pays, l’organisation a fixé 19 objectifs, dont l’augmentation des prix du tabac, l’adoption de politiques nationales pour réduire la consommation de sel ou bien encore la promotion de l’allaitement maternel.
Six pays n’ont réalisé aucun des objectifs de l’OMS, à savoir l’Angola, la Guinée Équatoriale, la Guinée-Bissau, le Soudan du Sud, Sao Tomé et la Micronésie.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc