Flash

Musiques sacrées de Fès : «Un voyage autour des savoirs ancestraux»

Par L'Economiste| Le 25/05/2018 - 14:43 | Partager
Musiques sacrées de Fès : «Un voyage autour des savoirs ancestraux»

«Sous l’impulsion de du Roi, la Médina de Fès connaît un renouveau exceptionnel lui donnant vie à l’image de ce qui existait il y a plusieurs siècles. Plusieurs monuments emblématiques Foundouks, Médersas, Kissarias....ont été restaurés avec une approche unique pour leur donner une animation telle qu’elle prévalait originellement». Abderrafih Zouitene, président de la Fondation Esprit de Fès, dévoile la raison pour laquelle la 24e édition du festival de Fès des musiques sacrées du monde célèbrera ce renouveau à travers la thématique retenue «Les Savoirs Ancestraux ».

Avec son équipe, Zouitene est attendu lundi à Casablanca, où il présentera le programme de la nouvelle édition devant la presse nationale. «Prévue du 22 au 30 juin, la nouvelle version fera le lien entre un héritage artisanal exceptionnel dont la pierre angulaire demeure la spiritualité et une création contemporaine offrant des perspectives très prometteuses», déclare-t-il à L’Economiste. La programmation musicale rassemblera cette année plus d’une vingtaine de pays. De la solidarité mondiale avec Goran Bregovic et ses lettres à Sarajevo, aux tissages musicaux orchestrés par le maître Jordi Savall avec son spectacle « Ibn Battuta, Voyageur de l’Islam », au Gospel de Soweto d’Afrique du Sud, « Au cœur de l’Afrique Soufie » avec l’ensemble Mtendeni Maulid de Zanzibar, de l’ensemble de la Haute-Égypte et le chant des khadres soufis du Sénégal, le programme musical de la diaspora séfarade à la synagogue Slat Al Fassyine...

Cette édition perpétuera ainsi l’âme de la ville grâce aux ramifications entretenues entre les différentes traditions culturelles creuset de l’Histoire du Maroc mais également artisanales, à l’origine du tissu social qui la compose. Signalons par ailleurs que le comité culturel et artistique en charge de l’élaboration du programme 2018 a été renforcé avec la collaboration d’un des plus grands spécialistes des musiques sacrées. En outre, le Forum de Fès, qui se tiendra en parallèle du 23 au 25 juin, verra la participation de plusieurs chercheurs, écrivains et philosophes qui mettront en exergue la tolérance et le vivre ensemble à travers les arts et la musique. Notons enfin que les retombées médiatiques ont été très positives pour l’édition 2017. «Nous avons mené plusieurs actions afin de mettre en valeur à l’international ce renouveau de la médina de Fès. Grâce à ce travail auprès des journalistes, des chaînes de télévision et de blogueurs ainsi qu’au renforcement de l’accessibilité aérienne, l’activité touristique sur Fès a connu en 2017 un pic historique avec une croissance de plus de 30% et pour la première fois l’aéroport de Fès a dépassé le cap du million de passagers», explique Zouitene.

Y.S.A

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc