Flash

Marchés financiers : Le Maroc a encore du chemin à faire

Par L'Economiste| Le 15/10/2017 - 09:40 | Partager
Marchés financiers : Le Maroc a encore du chemin à faire

Le Maroc n’est pas encore parmi les meilleurs marchés financiers en Afrique, selon le nouvel indice des marchés financiers du continent lancé par Barclays Afrique et l’OMFIF (Forum officiel des institutions monétaires et financières. En effet, le royaume occupe la 12e place sur les 17 marchés du continent analysés. Selon les auteurs de l’indice, "les restrictions de capital et la faible transparence freinent les perspectives" de croissance du marché financier national.

Pour l’évaluation, Barclays et l’OMFIF se basent sur six critères : profondeur du marché, accès aux devises, transparence et réglementation du marché, capacité locale d'investissement, opportunités macroéconomiques sous-jacentes et portée des accords financiers internationaux.

Le Maroc obtient ainsi ses meilleurs résultats au niveau des opportunités macroéconomiques (4e), de la profondeur du marché (4e) et de la capacité des investisseurs locaux (7e). En revanche, les restrictions de change et la convertibilité limitée de sa monnaie ont « entravé le développement » de ce marché financier, souligne l’étude. En outre, les accords financiers internationaux sont les moins efficaces parmi ceux des 17 pays analysés, selon l’étude. A noter que le 1er marché financier est sans surprise l’Afrique du Sud (92 points) qui devance de loin l’Ile Maurice (66) et le Botswana (65).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc