Flash

Infractions routières : Aujjar se penche sur la contrainte par corps

Par L'Economiste| Le 13/02/2018 - 16:16 | Partager
Infractions routières : Aujjar se penche sur la contrainte par corps

Payer immédiatement une contravention et être libre après une infraction routière. Tel est le souhait du ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, qui tiendra, mercredi 14 février, une réunion pour parachever une étude relative à la problématique de mise en œuvre de la contrainte par corps en cas de non-paiement d’infractions routières. En réponse à une question au Parlement sur "La détention arbitraire des citoyens, pour non-paiement des amendes résultant d’infractions routières", Aujjar a affirmé que son département a récemment proposé le recouvrement par les services de police et de gendarmerie des montants dus, lors d’une réunion avec des responsables de l’Intérieur, de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et de la Gendarmerie royale. Pour le ministre, le paiement immédiat des contraventions et la libération du mis en cause "vont dispenser les agents de se déplacer et de subir tout coût matériel et humain".

 
 
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc