Flash

Gdim Izik : HRW met la pression

Par L'Economiste| Le 17/07/2017 - 11:03 | Partager
Gdim Izik : HRW met la pression

Alors que l’examen de l’affaire des événements de Gdim Izik doit reprendre mardi 18 juillet à Salé, Human Rights Watch (HRW) tente de mettre la pression sur le Maroc. L’organisme international affirme que les autorités marocaines ont fait "un pas positif" en permettant le jugement des personnes poursuivies dans une juridiction civile. Toutefois, HRW demande à ce que la justice s’assure qu’aucun des mis en cause ne soit reconnu coupable sur la base d’une preuve obtenue par la torture. De son côté, Amnesty International appelle la justice à ne pas gâcher l’occasion offerte pour un procès clair et équitable. "Les familles endeuillées veulent voir la justice faite, mais la justice serait mal servie en comptant sur une preuve obtenue à l’aide de la torture ou la contrainte," a dit Sarah Leah Whitson, directrice exécutive de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à HRW.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc