Flash

Cour des comptes : M’dina bus vertement tancée

Par L'Economiste| Le 24/04/2017 - 17:14 | Partager
mdina_bus_trt.jpg
 

Le diagnostic de la Cour des comptes est sans appel pour M’dina bus. Le délégataire du transport public urbain à Casablanca n’a pas tenu ses promesses d’investissement. Sur les 772 millions de DH promis entre 2009 et 2014, seuls 248 millions ont été investis, soit à peine 32% de ses engagements. Depuis plusieurs années, la société ne respecte pas non plus le contrat de gestion déléguée. En témoignent les 176,6 millions de DH dans l’acquisition de nouveaux autobus, ce qui est largement inférieur aux 729,5 millions de DH prévus. Pire, l’acquisition de 135 bus a été financée par un emprunt bancaire, ce qui n’est pas prévu dans le contrat.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc