Flash

Comment JP Morgan voit le passage au régime de change plus flexible

Par L'Economiste| Le 16/01/2018 - 20:26 | Partager
Comment JP Morgan voit le passage au régime de change flexible

La holding financière JP Morgan a livré mardi son analyse sur le passage du Maroc vers un régime de change plus flexible. Elle a estimé que cette réforme est "un pas modeste dans la direction d'une plus grande flexibilité du taux de change du dirham". Pour JP Morgan, l’impact de cette réforme sera "limité" sur l'économie marocaine. L’américain précise toutefois qu’une dépréciation de 7% du dirham par rapport à l’euro et au dollar au cours des 12 prochains mois est possible. "Ce qui est susceptible d'être incompatible avec les plans de la banque centrale pour un passage graduel à un régime flottant". "À moyen terme, nous ne pensons pas qu'il y ait une forte surévaluation ou sous-évaluation du dirham", relève JP Morgan. Rappelons que Bank Al-Maghrib (BAM) a servi 3,5 millions de dollars lors de sa première adjudication de dollars américains dans le cadre d'un système de change plus flexible. Mardi 16 janvier, la banque centrale a servi 2,5 millions de dollars, un montant largement inférieur aux 20 millions de dollars offerts pour chaque adjudication.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc