Mohamed Kabbaj est expert-comptable associé gérant du cabinet Maroc Expertise. Il est également président du Club marocain de la fiscalité

 

 

 

Edition N° 5027 | Le 19/05/2017
Feu Maurice Cozian, grand professeur de fiscalité en France, avait défini l’abus de droit comme étant «le châtiment des surdoués de la fiscalité». Derrière la formule qui peut prêter à sourire se cache une notion à prendre avec les plus grandes précautions. Alors que la loi de finances pour 2017 s’apprête à introduire ce mécanisme dans la fiscalité marocaine, il semble opportun d’en souligner...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc