Alain Bentolila que nos lecteurs connaissent bien, est professeur de linguistique à la Sorbonne. Il a commencé ses recherches dans un domaine rare, celui des langues rares (parlées par de petites communautés) dites aussi «exotiques» car très peu étudiées. Il a écrit plus d’une douzaine de livres, sans compter ses livres pour enfants (12 pages sur Amazon!). On retiendra particulièrement «Parle à ceux que tu n’aimes pas», «La langue française pour les nuls» «Le verbe contre la barbarie» et un petit manuel de pédagogie. On se reportera aussi à un article dans L’Economiste, 12 février 2016; la trahison du livre (Ph.  L’Economiste)

Edition N° 5079 | Le 03/08/2017
En termes de développement économique et de justice sociale, en termes de solidarité citoyenne et de tolérance spirituelle, que peut-on attendre d’un pays dont une part importante de la population lit mal, raisonne mal et écrit encore plus mal? Si le Maroc ne remporte pas, la « mère des batailles», celle dont l’issue heureuse conditionne l’égalité  des chances, la liberté des esprits et la...
Edition N° 4999 | Le 10/04/2017
Les résultats catastrophiques du Programme national d’évaluation des acquis des élèves (PNEA) de 2016 témoignent, encore une fois, de l’ampleur du désastre de l’école marocaine. En mathématiques, sciences, français ou en arabe, les performances des élèves sont médiocres. Elles sont en dégradation continue. Surtout elles font de l’école marocaine une machine infernale de reproduction sociale. L’...
Edition N° 4912 | Le 06/12/2016
LA dyslexie  est une difficulté durable d’apprentissage de la lecture et d’acquisition de son automatisme, chez des enfants intelligents, normalement scolarisés, indemnes de troubles sensoriels et de troubles psychologiques préexistants. Ni les parents ni les enseignants ne sont responsables de ce trouble spécifique d’apprentissage. La dyslexie touche environ 6% de la population et seuls 1 à 2%...
Edition N° 4707 | Le 12/02/2016
  Alain Bentolila est professeur de linguistique à la Sorbonne. Il a commencé ses recherches dans un domaine rare, celui des langues rares (parlées par de petites communautés) dites aussi «exotiques» car très peu étudiées. Ce qui lui donne autorité pour comparer la formation des langues (Ph.  L’Economiste) Parlons franchement! Vous n’en avez pas assez de cette «culture de machine à café» à...
Edition N° 4672 | Le 21/12/2015
Après les attentats de janvier Alain Bentolila est professeur de linguistique à la Sorbonne. Il a commencé ses recherches dans un domaine rare, celui des langues rares (parlées par de petites communautés) dites aussi «exotiques» car très peu étudiées.  Ce qui lui donne autorité pour comparer la formation des langues (Ph. L’Economiste) et –avec plus de pudeur- après ceux de novembre,  on a pu...
Edition N° 4651 | Le 20/11/2015
Comment, jeunes gens et jeunes filles qui avez passé plus de quinze ans à l’école, Alain Bentolila est professeur de linguistique à la Sorbonne. Il a commencé ses recherches dans un domaine rare, celui des langues rares (parlées par de petites communautés) dites aussi «exotiques» car très peu étudiées. Ce qui lui donne autorité pour comparer la formation des langues (Ph.  L’Economiste)...
Edition N° 4532 | Le 25/05/2015
Sans doute êtes-vous tous, amis lecteurs, Alain Bentolila est professeur de linguistique à la Sorbonne. Il a commencé ses recherches dans un domaine rare, celui des langues rares (parlées par de petites communautés) dites aussi «exotiques» car très peu étudiées.  Ce qui lui donne autorité pour comparer la formation des langues éblouis par l’étendue quasi infinie des informations numérisées:...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc