De bonnes sources

Une notaire accusée d’abus de confiance

Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5405 Le 05/12/2018 | Partager

Houda Mounir revient à la barre le 10 décembre. Cette notaire est poursuivie par le tribunal pénal de Casablanca pour escroquerie et abus de confiance. La praticienne comparaît en état de détention depuis le début de son procès. Un citoyen britannique figure parmi les plaignants. Houda Mounir a été déjà condamnée à 10 ans de prison dans un autre dossier pour faux et usage de faux en acte authentique. L’affaire porte sur la donation d’un immeuble à Berrechid (cf. L’Economiste n°5120 du 5 octobre 2017).

F.F.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc