Entreprises

Bigdil devient Bigdil Be Fashion

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5405 Le 05/12/2018 | Partager
Relifting complet pour cette marque qui passe sous le giron de Soft Retail
Expansion accélérée du réseau au Maroc pour 60 millions de DH
La marque va s’exporter à l’international à partir de 2020
bigdil_005.jpg

L’enseigne a opéré une véritable mue et changé dans la foulée son identité visuelle et adopté un nouveau concept pour ses magasins (Ph. Bigdil)

De 12 magasins en nom propre, Bigdil Be Fashion est passé à 28 boutiques et ce en moins d'un an. Derrière ces changements, le nouveau propriétaire de l’enseigne, Soft Retail, filiale de Soft groupe qui compte à son actif la marque de prêt-à-porter Diamantine, présente avec 130 magasins dans plus de 10 pays dans le monde.

Depuis qu’il a racheté la marque en 2017 (cf notre édition n° 5070 du 21 juillet 2017), le groupe accélère la cadence pour renforcer sa présence dans l’ensemble des villes marocaines avec un investissement de 60 millions de DH. Soft Retail compte porter son réseau à 56 magasins d’ici 2020.

Mais auparavant, l’enseigne a entamé une véritable transformation. Elle a ainsi opté pour une montée en gamme à travers une meilleure qualité des produits et plus de variétés avec des collections tendance et branchées. Ce changement s’est également opéré au niveau des magasins avec une nouvelle décoration.

«Le concept a subi un relifting complet pour lui permettre d'être en adéquation avec les attentes de ses fidèles clients», explique Nabila El Forkani, directrice de marque à Bigdil Be Fashion. Le nom de l’enseigne et l’identité visuelle ont été d’ailleurs les premiers changements opérés par le nouveau propriétaire. Les magasins ont été revisités par un grand cabinet spécialisé dans le retail pour une meilleure architecture des espaces.

«Les accessoires y sont présentés par thèmes et mis en scène à travers un merchandising optimal facilitant le parcours client en magasin». Enfin, l’offre produit a été enrichie pour englober aussi le petit prêt-à-porter comme les capes, les chapeaux, le châle… Elle propose aujourd’hui 8.000 références avec un renouvellement des collections tous les mois «et surtout un rapport qualité/prix défiant toute concurrence», insiste Forkani.

bigdli_ca_005.jpg

L’enseigne portera à 32 magasins la taille de son réseau en 2019 et ambitionne 56 points de vente en 2020

Dans la foulée, et grâce à son nouveau propriétaire, industriel dans le textile, l’enseigne a développé ses propres marques pour les châles. Une stratégie qui a porté ses fruits puisque Bigdil Be Fashion a doublé son chiffre d’affaires. Aujourd’hui, l’enseigne souhaite consolider cette position de spécialiste d’accessoires de mode en capitalisant sur l’expérience de ses équipes rodées.

«Notre ambition est de conforter la position de Bigdil au Maroc d’abord en tant que leader de l'accessoire de mode tendance et d'étendre progressivement son développement vers l'international à l'image de sa marque sœur, Diamantine», explique Abdelatif Kabbaj, DG de Soft Retail. Ainsi, dès 2020, un plan d’expansion à l’international est envisagé pour la marque d’accessoires dans les pays où le groupe est déjà présent (Algérie et pays du Golfe).

L’histoire de Bigdil a démarré il y a 18 ans avec un premier magasin à Casablanca. La marque avait rapidement remporté un succès grâce à des produits innovants à petits prix. L’enseigne sera ensuite développée par le groupe Saham jusqu’en 2013, lorsque le groupe décide de se désengager de la distribution. Reprise par Mohamed Mouhyi, la marque continuera à se positionner malgré une concurrence ardue. En 2017, Soft group reprend cette marque.

Badra BERRISSOULE

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc