Competences & rh

Le Centre des TPE solidaires prime les éco-startuppers

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5399 Le 27/11/2018 | Partager
Une dizaine de projets présentés à la compétition «Demo Day Elevator Pitch»
17 porteurs de projets ont bénéficié d’un accompagnement de 6 mois
En marge, la 1re promotion du master «Accompagnement entrepreneurial» a été célébrée
tpe-solidaires-099.jpg

La conférence autour de l’accompagnement entrepreneurial, tenue vendredi dernier au centre Links, a été organisée avec l’appui du programme Switchmed de l’Union Européenne. Elle a connu la participation du Centre International Arabe pour la Formation à l'Entreprenariat et à l'Investissement (AICEI, ONUDI Bahreïn) et du Réseau SIEMED Maroc (Ph. CTPES)

«Créer son emploi est désormais une alternative importante pour les jeunes. Le marché du travail ne peut plus absorber tous les diplômés qui arrivent chaque année», souligne Mohamed El Kettani, président du conseil d’administration du Centre des très petites entreprises solidaires (CTPES), et président d’Attijariwafa bank.

Il intervenait vendredi dernier  au centre Links, lors d’une table ronde sous le thème «accompagnement entrepreneurial: quel modèle?». «La promotion de l’entrepreneuriat est donc essentielle à la cohésion de notre société. C'est dans cette optique que nous avons créé le Centre des TPE solidaires», poursuit-il.

Ce centre, lancé par la fondation Mohammed V pour la solidarité en 2015, se donne comme mission de répondre aux problèmes majeurs qui freinent le développement de l’entrepreneuriat dans le pays. Ces carences, relevées par l’étude «Global Entrepreneurship Monitor», dévoilée par le centre Links en mai dernier, résident au niveau de la formation et renforcement des capacités des porteurs de projets, du financement et de l’accès au marché.

Afin de rapprocher les jeunes éco-entrepreneurs des différents acteurs de financement vert au Maroc, le CTPES, en collaboration avec le programme Switchmed de l'Union européenne, a mis en place un programme de renforcement des capacités d'accès au financement, ainsi que des séances de coaching au pitch.

Cette année, ce sont une cinquantaine de candidats qui ont répondu à l'appel à projets. Seuls 17 d’entre eux ont pu bénéficier de ce programme de 6 mois. Sur ce groupe, une dizaine d’éco-entrepreneurs ont participé à la compétition «Demo Day Elevator Pitch».

Ils ont présenté leur projet devant un jury composé de représentants d'acteurs de financement vert au Maroc (banques, investisseurs, business Angel, crowdfunding). A l’issue de cette compétition, c’est un jeune entrepreneur, Hafid Mohamed, qui a remporté le premier prix. Il a mis en place l’entreprise «Granécoma», spécialisée dans la valorisation des déchets. 

En marge de l’événement, les lauréats de la première promotion du master spécialisé en «Accompagnement entrepreneurial» ont été célébrés. Ce programme a été lancé par la Fondation Mohammed V pour la solidarité, en partenariat avec la Faculté de droit de Route El Jadida.

Il permet aux participants d'acquérir une expertise solide en création et appui à la jeune entreprise, mais aussi d’avoir des connaissances approfondies des acteurs de l'écosystème entrepreneurial. Le cursus offre de nombreux débouchés en lien avec l'entrepreneuriat, notamment des postes de cadres au sein de pépinières et incubateurs, ou de CRI (Centres régionaux d’investissements).

T.E.G.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc