International

Brexit: Un projet d’accord entre Londres et Bruxelles

Par L'Economiste | Edition N°:5393 Le 15/11/2018 | Partager
Un sommet probablement pour fin novembre

Le gouvernement britannique s'est réuni, mercredi 14 novembre en fin d’après-midi, autour de la Première ministre Theresa May pour se prononcer sur le projet d'accord sur le Brexit conclu la veille à Bruxelles. L'adhésion du gouvernement est indispensable pour permettre l'organisation d'un sommet exceptionnel des dirigeants européens destiné à valider l'accord de retrait.

Ce sommet devrait probablement avoir lieu le dimanche 25 novembre «si le gouvernement britannique est satisfait du texte», a affirmé mercredi le Premier ministre irlandais Leo Varadkar. Les Parlements européens et britannique devront ensuite ratifier l'accord avant la date de sortie du Royaume-Uni de l'UE, le 29 mars 2019.

L'un des enjeux majeurs de l'accord réside dans les dispositions visant à empêcher le retour d'une frontière physique entre la province britannique d'Irlande du Nord et la République d'Irlande voisine, question sur laquelle les négociations butaient ces dernières semaines.

Selon une source européenne, le projet d'accord prévoit un «filet de sécurité» destiné à éviter cette frontière physique qui voit l'ensemble du Royaume-Uni rester dans une union douanière avec l'UE ainsi qu'un alignement réglementaire plus poussé pour l'Irlande du Nord pendant une période de transition. Ceci jusqu'à ce que les discussions sur la future relation commerciale entre les deux parties soient conclues.

«La fin de cette période de transition ne serait pas décidée unilatéralement par le Royaume-Uni comme il le souhaitait et la solution retenue est plus proche de la décision commune réclamée par l'UE», d’après la même source.

F. Z. T. avec agences

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc