International

USA/UE: La coopération réglementaire au menu des discussions

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5392 Le 14/11/2018 | Partager
Une rencontre est prévue le 14 novembre 2018
Plusieurs secteurs stratégiques visés
Pharmaceutique, matériels médicaux, cybersécurité… la liste est longue
commerce_ue-usa_092.jpg

C’est sur la coopération réglementaire que devront discuter les dirigeants européens et américains. La commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström devra rencontrer le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer ce mercredi 14 novembre 2018 à Washington.

Bruxelles s’efforce depuis des mois de matérialiser par un accord le principe d’une entente commerciale annoncée fin juillet par le président américain Donald Trump et le chef de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Cette annonce avait permis d’établir une trêve dans les tensions entre les deux parties, au moment où Trump menaçait de taxer lourdement l’industrie automobile européenne.

Les deux dirigeants s’étaient engagés à travailler sur un accord commercial sur les biens industriels, mais selon Malmström, les Etats-Unis n’ont toujours pas manifesté d’intérêt à cet effet. «C’est l’une des questions dont j’aimerais discuter aux Etats-Unis et surtout comment mettre en place cet accord», a-t-elle dit.

Pour la responsable européenne, qui s’exprimait récemment à l’occasion d’une réunion des ministres du Commerce de l’UE à Bruxelles, cette coopération pourrait concerner le secteur pharmaceutique, les matériels médicaux ou la cybersécurité. Elle a également évoqué la certification des moules et des huîtres. La commissaire a promis qu’il n’y aurait pas de changement dans les législations européennes, ni de remise en cause des normes en matière de sécurité. Mais il sera question de travailler sur les normes qui n’existent pas encore, se sera le cas des nouvelles technologies.

La ministre autrichienne de l’Economie, Margarete Schramböck, dont le pays préside actuellement l’UE, a souligné de son côté que le calme actuel dans les relations transatlantiques «ne devrait pas faire oublier que tout peut à nouveau changer». Les tarifs douaniers punitifs «peuvent revenir à la table très rapidement», a-t-elle fait valoir. C’est pourquoi l’UE et les Etats-Unis doivent lancer des négociations tout aussi rapidement.

La réunion prévue à Washington entre les responsables européens et américains se déroulera alors que l’administration Trump a annoncé mi-octobre avoir notifié au Congrès sa volonté de négocier des accords de libre-échange séparés avec l’Union européenne, le Japon et le Royaume-Uni après le Brexit.

Cecilia Malmström devait s’exprimer aussi, le 13 novembre 2018, sur les relations commerciales entre les Etats-Unis et l’UE ainsi que sur l’avenir de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) devant le German Marshall Fund. Il s’agit d’un think tank de Washington qui vise à promouvoir les relations transatlantiques.

F. Z. T.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc