Entreprises

YouCode: Youssoufia, pépinière des génies du code

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5387 Le 07/11/2018 | Partager
3.000 inscriptions et seulement 112 «happy few» retenus pour YouCode
Une école en rupture avec les modèles classiques de coding
Un projet porté par le groupe OCP en partenariat avec Simplon
youcode_087.jpg

YouCode est dotée d’équipements à la pointe de la technologie qui permettent aux jeunes de bénéficier des meilleures conditions d’apprentissage (Ph. F. Al Nasser)

Une école dédiée au coding à Youssoufia, c’est le pari réussi du groupe OCP. YouCode, de son nom, est le fruit d’un partenariat entre le phosphatier et le réseau international de formation Simplon, qui est connu pour sa démarche pédagogique innovante. Une démarche où l’apprenant est placé dans des situations concrètes d’apprentissage, à travers des projets individuels ou en groupe.

Totalement gratuit et à accès ouvert, l’établissement, deuxième du genre après 1337 à Khouribga, a démarré ses cours à la mi-octobre dernier. Seul critère de sélection, avoir entre 18 et 35 ans et surtout, être motivé. Le groupe tient à accorder les mêmes chances de réussite à tout le monde. Ainsi, aucun prérequis technique ou diplôme ne sont demandés.

Sur les 3.000 inscriptions sur le site, 400 candidats ont été sélectionnés. Après avoir passé un test de logique et de mémoire, administré en différentes langues, ce sont 112 jeunes qui ont pu intégrer l’école. «Ce test n’est qu’une formalité qui nous permet de vérifier l’appétence et la motivation des candidats», souligne Fayçal Bengatta, chef de projet à YouCode. Ils ont ainsi passé deux jours et demi en plein exercice pour se tester et voir s’ils sont vraiment faits pour ce domaine.

Les jeunes inscrits viennent de différentes villes et ont chacun un parcours et histoire de vie différents (voir page 7). 70% d’entre eux sont originaires de Youssoufia et près du tiers sont des femmes, un exploit, selon le management de l’école. «En général, seuls 10% des effectifs des écoles d’informatique sont de la gent féminine», souligne Adil, responsable projet à YouCode.

Erigée sur une superficie de plus de 600 m², l’école comprend, pour l’heure, 4 salles de cours. Elles sont toutes dotées d’équipements à la pointe de la technologie et agencées de façon à favoriser la collaboration entre étudiants. Un espace détente de 100 m² est aussi en cours d’aménagement. Il permettra aux étudiants de s’y retrouver pour se déconnecter, échanger, collaborer ou se divertir. Le bâtiment comprend d’autres étages qui ne sont toujours pas équipés.

«Nous fonctionnons en système D. Chaque jour, il y a des nouveautés. Nous n’avons pas voulu attendre de recevoir tout le matériel et mobilier pour démarrer, cela aurait freiné l’ouverture de l’école», souligne Hind Bernoussi, directrice communication de l’établissement.

Tout est mis à disposition pour que les étudiants aient les mêmes chances de réussite et puissent se consacrer entièrement à leurs études. Ils ont tous un PC portable propre à eux. La restauration est aussi gracieusement offerte. Même le transport qui, en premier lieu n’était pas prévu, est maintenant inclus. Suite à une demande des apprenants, le groupe a mis à leur disposition une navette.

«Nous finissons nos journées assez tard, et pour des raisons de sécurité, nous avons demandé aux responsables s’il y a moyen d’organiser une navette. Le lendemain, nous étions contents de voir un bus qui nous attendait devant l’école. Nous avons juste eu à mettre en place un itinéraire», se réjouit l’une des étudiantes. Le géant mondial du phosphate ne fait pas dans la demi-mesure. Il accorde aussi une bourse mensuelle à ces «happy few». Par ailleurs, des formateurs référents sont sur place pour accompagner les étudiants durant tout le cursus.

L’établissement assure une formation en rupture avec les méthodes classiques. Il s’agit du Peer-learning, une technique d’apprentissage qui favorise le travail collaboratif.

Alliant théorie et pratique, le cursus s’étale sur deux années. Durant la première année, les apprenants se familiariseront aux fondamentaux en développement informatique et travailleront sur des projets digitaux. La seconde année, elle, sera dédiée à la spécialisation. «Nous n’avons pas encore défini le programme, nous ne voulons pas leur imposer des formations qui seront obsolètes d’ici peu d’années», explique Hind Bernoussi.

Chaque jour, de 17 heures à 20 heures, les jeunes inscrits ont diverses activités telles que des master class avec des entreprises, des cours de soutien en langues et soft skills.Ces jeunes qui ne sont là que depuis 15 jours font preuve de beaucoup d’ambition.

«Nous avons été agréablement surpris de les voir organiser un hackathon interne», souligne l’un des responsables à l’école. Déterminés, ils ont tous un projet d’avenir qu’ils souhaitent concrétiser. YouCode est, pour eux, une chance de réussir leur carrière, et ils ne manquent pas de le prouver tous les jours à travers leur motivation.

Tilila EL GHOUARI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc