Régions

Tanger: Le Hilton d’Al Houara pour le 2e trimestre 2019

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5372 Le 16/10/2018 | Partager
Un hôtel 5 étoiles pour démarrer la future station touristique de Qatari Diar
Un projet intégré avec une part résidentielle pour 1,8 milliard de DH
tanger-le-hilton-dal-houara-072.jpg

Les plages atlantiques serviront de cadre au dernier-né des groupes Qatari Diar et Hilton, un somptueux hôtel en bordure de mer, premier maillon de la station d’Al Houara (Maquette Qatari Diar)

AL Houara, le projet de Qatari Diar à Tanger, entrera en service au 2e trimestre 2019. C’est en tout cas ce qu’annonce Abdellah Ben Hamad Atya, président du groupe, qui était en visite récemment à Tanger. La future station touristique offrira une composante hôtelière et résidentielle avec deux 5 étoiles, des villas et des appartements de très haut standing pour un investissement global estimé à 700 millions de riyals qataris, soit l’équivalent de 1,8 milliard de DH.

Après plusieurs annonces, il semble que cette fois-ci, ce soit la bonne et que le bout du tunnel soit proche pour ce projet lancé en 2006. Le premier hôtel à sortir de terre est un 5 étoiles brandé Hilton. Il viendra s’ajouter aux deux premiers de la chaîne, un 4 et un 5 étoiles déjà inaugurés au centre-ville de Tanger.

Le deuxième hôtel d’Al Houara est l’Anantara Al Houara Tangier Resort, un 5 étoiles du groupe thaïlandais Minor International avec 230 chambres. Le management de cette chaîne a confirmé l’été dernier son engagement pour Tanger et Al Houara. Al Houara Coastal Resort est un projet situé sur la plage Al Houara sur la côte atlantique, à mi-chemin entre Tanger et Asilah. Son initiateur est Qatari Diar, filiale de la Qatari Investment Authority, bras financier de l’émirat du Qatar.

Après son lancement en 2006, il avait été rattrapé par la crise de 2008 et avait vu ses travaux gelés. Mais ce n’est qu’en 2012 que le projet est réactivé. Cette année-là, Qatari Diar avait signé avec le gouvernement marocain un avenant à la convention d’investissement paraphée en 2006. Le groupe s’était engagé, selon cet avenant, à livrer en 2015 deux hôtels de 5 étoiles, un palais des congrès et un parcours de golf. Sans quoi, la partie résidentielle ne pouvait être entamée.

Al Houara vise à développer, à terme, une capacité litière de 5.467 lits. En plus des hôtels et du golf, le projet comportera des résidences hôtelières, un centre de conférences et d’autres équipements commerciaux et d’animation. La création d’emploi devrait dépasser les 1.500 postes.

Selon le schéma initial, le projet prévoit de mettre en place une ‘Kasbah’. Dotée d’une architecture digne de son nom, elle disposera de centres d’animation et de loisir qui seront dédiés tant aux résidents de la station qu’à ceux de passage. Pour ce, elle sera équipée avec un parking souterrain et donnera directement sur la plage aménagée en corniche.

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc