Competences & rh

Startups: Le coup de pouce de BMCE

Par Karim Agoumi | Edition N°:5357 Le 25/09/2018 | Partager
Un programme gratuit, ouvert aux étudiants de Casablanca
Incubateur social, ateliers de sensibilisation… Un accompagnement sur mesure
Un moyen d’encourager l’esprit entrepreneurial auprès des jeunes
brahim_benjelloun_touimi_057.jpg

BMCE Bank of Africa vient de lancer un programme inédit et gratuit pour soutenir les jeunes porteurs de projets. Brahim Benjelloun Touimi, administrateur directeur général exécutif groupe, nous livre les détails (Ph. L’Economiste)

C’est une première. Le groupe BMCE Bank Of Africa vient de lancer, en partenariat avec l’Université Hassan II de Casablanca, un important programme de soutien entrepreneurial ouvert et accessible à tous les jeunes et visant notamment  - c’est une première - les étudiants de la faculté publique.

Un sérieux coup de pouce aux jeunes porteurs de projets qui prendra la forme d’un incubateur incluant des formations pointues et des séances de mentoring et comprendra également des ateliers de sensibilisation ainsi qu’une agence visant à initier les jeunes aux produits bancaires du marché. Brahim Benjelloun Touimi, Administrateur directeur général exécutif groupe, répond à nos questions.

- L’Economiste: Quels sont les différents objectifs de ce projet lancé en partenariat avec l’Université Hassan II de Casablanca?
- Brahim Benjelloun Touimi:
Répondant à une vision commune entre l’Université Hassan II et le Groupe BMCE Bank of Africa, le projet d’incubateur au sein de la FSJES Aïn Chock s’inscrit dans une dynamique d’insertion professionnelle des jeunes par l'entrepreneuriat. Au travers d’un modèle réussi de partenariat public-privé, nous nous emploierons à encourager l’esprit entrepreneurial et à offrir l’accompagnement et les ressources nécessaires aux jeunes porteurs de projet de la Région de Casablanca. Formations, mentorat, accès à un écosystème entrepreneurial (composé d’entrepreneurs, d’institutionnels, de Business Angels et d’associations professionnelles...) appuieront ainsi cette démarche. En leur faisant bénéficier de conseils et de services bancaires in situ, l’agence bancaire pédagogique permettra, pour sa part, d’initier les jeunes - étudiants et entrepreneurs - à la banque et aux produits financiers. L’incubateur, quant à lui, proposera à la fois un programme d’Incubation à orientations spécifiques et un programme de sensibilisation à l’entrepreneuriat. Conçu sur la base d’ateliers accessibles au grand public Etudiants, ce dernier contribuera à renforcer la fibre entrepreneuriale mais aussi «intraprenariale». En effet, inciter les jeunes, optant pour le salariat, à devenir des intrapreneurs favorisera la conception et le développement de projets et d’initiatives internes à l’entreprise.

- En ce qui concerne l’incubateur, pouvez-vous nous parler de l’équipe qui le conduit? De quels profils il s’agit?
- Une équipe multidisciplinaire, formée principalement de mentors, de coachs, de professeurs universitaires, d’experts en entrepreneuriat ou encore de cadres de la banque sera amenée à mettre en place et animer cet incubateur. Nous veillerons ainsi à additionner les compétences et les expertises pour valoriser une intelligence collective, mise au service de la communauté des jeunes et des porteurs de projets.

- Combien de candidats sont concernés par cet important programme? A qui s’adresse-t-il?
- Constitué de conférences, rencontres, débats ou encore de témoignages, le programme de sensibilisation à l’entrepreneuriat sera ouvert à tout étudiant de la Région de Casablanca, qui se sera inscrit aux évènements l’intéressant via le site de l’Observatoire de l’Entrepreneuriat «www.ode.ma». Une quarantaine de places seront proposées pour chacun des ateliers organisés. Enfin, le programme d’incubation sera accessible aux jeunes porteurs d’idées âgés de 18 à 45 ans et établis sur la Région de Casablanca.
Une vingtaine de projets, par cycle, seront sélectionnés suivant des critères privilégiant l’innovation, la pérennité, le potentiel et le niveau d’engagement des futurs incubés.

Propos recueillis par Karim AGOUMI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc