Régions

Région Casa-Settat: 28 milliards de DH pour le RER

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5324 Le 27/07/2018 | Partager
Plan de mobilité ferroviaire régionale d’ici 2040
Une convention reliant l’ONCF à la région
386 trains/jour au lieu de 134 actuellement
casablanca-rer.jpg

La gare LGV de Casablanca fait partie d’une nouvelle offre ferroviaire incluant le triangle Casa-port/Casa Voyageurs /Aïn Sebaâ

28 milliards de DH consacrés à la connectivité ferroviaire à Casa-Settat. C’est ce que prévoit une convention-cadre reliant la région à l’ONCF. L’accord, qui intervient dans le cadre de l’implémentation du plan de développement régional (PDR), vient d’être entériné par les élus de la région (cf. édition du 19 juillet 2018). Il y est en effet stipulé de mettre en place une offre ferroviaire de RER (réseau express régional) avec une desserte des grands pôles de la région (y compris l’aéroport Mohammed V).
Mais d’ici 2040, les partenaires devraient  rechercher ensemble le modèle de financement et la répartition adéquats avec la participation éventuelle d’autres partenaires (Etat, collectivités territoriales…), sachant que le matériel roulant n’est pas compris dans ce budget. Pour chacune des 4 phases, un montage financier dédié sera déployé au fur et à mesure.

Les échéanciers de démarrage des projets démarrent dès 2018 comprenant 4 phases d’ici 2040 (voir aussi encadré). 
Il s’agit donc de compléter l’infrastructure ferroviaire actuelle qui comprend une double voie entre Mohammedia et Nouaceur via Casa-Port et Casa-Voyageurs et une voie unique à destination de l’aéroport à partir de Nouaceur. Cette infrastructure présente des contraintes d’exploitation pour concevoir une nouvelle offre ferroviaire, notamment au niveau du triangle: Casa-port/Casa Voyageurs /Aïn Sebaâ. 

L’ONCF a déjà engagé la réalisation d’un ensemble de travaux afin d’anticiper l’amélioration de la desserte du Grand-Casablanca, notamment avec le démarrage du TGV Tanger-Casablanca. Il s‘agit entre autres du triplement de la voie de Mohammedia Faculté-Zenata et la désaturation du triangle Casa-port/Casa Voyageurs /Aïn Sebaâ.  Des investissements supplémentaires seront nécessaires afin d’améliorer la fréquence de la desserte de l’aéroport et d’implanter un RER reliant Mohammedia et Casa-Port d’une part et Mohammedia et l’aéroport d’autre part. Il faudra ainsi poser une 4e voie sur l’itinéraire Mohammedia-Zenata, deux voies sur la ligne Casa-Voyageurs-Nouaceur, dédoubler la ligne vers l’aéroport Mohammed V et construire une nouvelle gare LGV à Nouaceur (aéroport Mohammed V). 

«Ces réalisations permettront de porter l’offre voyageurs régionale à 386 trains/jour au lieu de 134 trains actuellement», selon les termes de cette convention.
Il faut dire que l’investissement de 28 milliards n’inclut pas le matériel roulant pour les 3 dernières phases de ce programme. 
Pour rappel, le PDR de la région Casa-Settat s’articule autour de 5 axes dont celui de la mobilité régionale, ayant pour but d’améliorer la connectivité interne et externe du territoire régional. Les autres axes sont respectivement: «Générations futures» «milieu rural intégré», «attractivité sociale, culturelle et qualité de vie» ou encore «Entreprise, innovation et emploi». 

Phases de financement 

• 2018: 1,2 milliard de DH
• 2022: 5,4 milliards de DH (dont 2 milliards pour  le matériel roulant)
• 2025: 6 milliards de DH
• 2030: 10 milliards de DH 
• 2040: 5,4 milliards de DH

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc