International

L’affaire Cahuzac

Par L'Economiste | Edition N°:5273 Le 16/05/2018 | Partager

L'ex-ministre français du Budget Jérôme Cahuzac a été condamné, mardi 15 mai 2018, en appel à une grosse amende et à deux ans de prison ferme, une peine ouvrant la voie à un aménagement immédiat.

Cinq ans après avoir déclenché le plus retentissant scandale du quinquennat du président François Hollande (2012-2017), Jérôme Cahuzac s'est vu infliger pour fraude fiscale et blanchiment une peine de quatre ans d'emprisonnement dont deux avec sursis, une amende de 300.000 euros et cinq ans d'inéligibilité.

A noter que la loi permet pour toute peine allant jusqu'à deux ans d'emprisonnement (et en l'absence de récidive), la possibilité d'un aménagement immédiat. Une demande qui pourra être acceptée ou rejetée par le juge d'application des peines. Les autres protagonistes de l'affaire, l'ex-épouse du ministre comme les banquiers suisses, avaient renoncé à faire appel et sont donc définitivement condamnés, rapporte la presse étrangère.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc