Competences & rh

Pays émergents: Le classement des meilleures universités dévoilé!

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5272 Le 15/05/2018 | Partager
Sur 378 établissements en lice, 3 sont marocains
La Chine abrite la meilleure université au monde
Alors qu’en Afrique, c’est l’Université du Cap qui se distingue
meilleures_universites_072.jpg

Sur les 378 établissements figurant au classement du magazine britannique Times Higher Education (THE) pour l’année 2018, 3 sont marocains. La Chine monte sur la première marche mondiale et l’Université du Cap en Afrique du Sud arrive première en Afrique

Parmi les 378 meilleures universités des puissances économiques émergentes mondiales, 3 sont marocaines. Les établissements Mohammed V de Rabat et Cadi Ayyad de Marrakech arrivent ex-æquo dans le top 250 du classement du magazine britannique Times Higher Education (THE) pour l’année 2018, qui distingue également l’université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès entre les 301e et 350e places.

C’est à l’occasion du 4e sommet des économies émergentes, qui vient de se tenir dans la capitale, que l’annonce a été rendue publique. Les établissements étaient jugés suivant des critères comme l’enseignement, la recherche, le transfert des connaissances, les perspectives internationales ou la réputation internationale.

Ce palmarès mondial a distingué 23 universités africaines dont 18 sont anglophones et 9 arrivent à figurer dans la première partie du classement. Si pour le continent, c’est l’Afrique du Sud qui décroche les premiers honneurs avec 8 établissements au total, dont l’Université du Cap sur la première marche, dans le monde c’est la Chine qui arrive en tête avec 7 universités dans le top 10. Le pays est également le plus représenté avec 63 établissements dans la liste, contre 52 l’année dernière.

L’Université de Pékin et l’Université Tsinghua se classant respectivement en première et deuxième positions pour la cinquième année consécutive. L’Inde reste la deuxième nation la plus représentée avec 42 institutions. Si l’Indian Institute of Science monte en grade, la majorité de ses établissements classés ont perdu des points par rapport à l’année précédente.

Même tendance à la baisse dans les pays d’Amérique latine, d’Europe de l’Est et d’Asie du Sud-Est. Au contraire, la Russie, qui voit augmenter sa représentation avec 27 institutions contre 24 précédemment, enregistre des progrès significatifs sur ce classement. Enfin, le Brésil conserve son statut de troisième pays le plus représenté, même si la majorité de ses universités ont rétrogradé, à cause principalement de la tourmente économique et politique dans le pays.

A noter que le classement annuel de The Times Higher Education World University Rankings fait partie des 3 meilleurs classements internationaux des universités. Toujours très attendu, il permet de travailler à la performance des établissements marocains de l’enseignement supérieur, qui restent avant tout les premiers leviers de développement du pays.

Depuis 5 ans, il se penche sur les BRICS et les économies émergentes utilisant 13 indicateurs de performance, qui permettent donc de mettre en lumière les priorités de développement de ces universités.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc