Entreprises

Paiement mobile: CIH affiche ses ambitions

Par Omar KETTANI | Edition N°:5271 Le 14/05/2018 | Partager
La banque lance le porte-monnaie électronique «We pay»
Paiement de factures, retrait d’espèces, transfert d’argent… les fonctionnalités
paiement_mobile_071.jpg

Le paiement mobile vient d’être lancé récemment au Maroc alors qu’il est bien ancré en Afrique. D’autres fonctionnalités seront proposées prochainement (Ph. D.R.)

Le secteur du paiement mobile (m-paiement) se développe de plus en plus au Maroc. Après les services «B pay» de la Banque Populaire et «Attijari mobile» d’Attijariwafa bank, le Crédit Immobilier et Hôtelier (CIH) vient de lancer la solution «We pay». Après avoir lancé pour les jeunes le service «code 18» et «code 30», la banque veut renforcer son positionnement sur l’e-paiement.

Ce porte-monnaie électronique de CIH Bank vise à simplifier la vie quotidienne à la fois des consommateurs et des commerçants. Les fonctionnalités proposées via smartphone permettent, entre autres, de transférer de l’argent entre clients «We pay», de retirer de l’argent dans un GAB ou une agence du groupe, de payer les factures (eau, électricité, vignette…), de recharger le pass Jawaz…

Autre nouveauté: toutes les opérations peuvent être effectuées 24h/24 et 7j/7 à travers le monde, précise la banque. Pour en bénéficier, il suffit de télécharger l’application «We pay» depuis Playstore ou Appstore, saisir son numéro de compte et choisir un opérateur. Ensuite, un code d’accès est automatiquement envoyé par SMS. Une fois ce code saisi par l’utilisateur, la solution est activée. Une notification gratuite est envoyée au client pour toute transaction.

«We pay» propose trois packages. Les plafonds disponibles varient entre 200, 5.000 et 20.000 DH. L’application sera disponible en trois langues: français, arabe et berbère. D’autres services vont être déployés prochainement, notamment le paiement commerçant et le transfert vers d’autres Wallet dès que l’interopérabilité est effective, promet le management.

«C’est un service pratique et sécurisé. We pay sera une source de revenu importante pour les commerçants», précise Ahmed Rahhou, PDG de CIH Bank, lors d’une conférence de presse organisée à Casablanca.

Avec cette application, les commerçants pourront être payés sur le champ au lieu d’attendre le lendemain, comme c’est le cas d’une transaction par carte bancaire. Labellisés We pay, les commerçants pourront être rémunérés pour toute ouverture de compte mobile ou toute recharge opérées chez eux. Pour Mohamed Horani, président d’HPS, «We pay permet aux commerçants de fidéliser le client en lui offrant des facilités innovantes».

A noter que le m-paiement se développera davantage avec l’ouverture de la licence de service de paiement à de nouveaux acteurs, tels les opérateurs télécoms. Il permettra la réduction de la circulation du cash et le développement de l’inclusion financière (cf. L’Economiste du 27/03/2018).

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc