De bonnes sources

Le gouvernement réagit au boycott

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5270 Le 11/05/2018 | Partager

Le gouvernement se prononce enfin sur la campagne de boycott de certains produits après s’être penché sur cette question lors de la réunion hebdomadaire. Selon Mustapha El Khalfi, la composition des prix du lait, par exemple, offre aux producteurs «des marges de gain qui restent correctes, qui ne dépassent pas 20 centimes», a-t-il expliqué. La poursuite de cette campagne de boycott mettra le pays face à de véritables défis économiques et sociaux, a dit le porte-parole du gouvernement, vu l’impact négatif prévu sur les 460.000 agriculteurs, dont 120.000 fournisseurs de la société concernée par le boycott, explique-t-il.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc