Société

Quand le golf devient vecteur d’insertion sociale

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5269 Le 10/05/2018 | Partager
L’association «Birdies de Mogador» initie des jeunes à cette discipline
Une école gratuite au profit de 70 enfants de la région d’Essaouira
Cette pépinière commence à produire des golfeurs en herbe
golf_069.jpg

Naïma Bourbib, jeune native du village Diabat (dans la région d’Essaouira), a été sacrée championne du Maroc catégorie junior (2015 et 2017) (Ph.Birdies de Mogador)

Faire découvrir le golf à des enfants issus de milieux défavorisés. C’est l’objectif que s’est fixé la Mogador Golf Academy, via son association «Birdies de Mogador».

Il s’agit d’une école de golf gratuite qui initie plus de 70 enfants de la région d’Essaouira depuis 2012. Issus de milieux défavorisés, notamment des villages voisins (Diabat, Ghazoua…),  ces jeunes de 8 à 17 ans (dont 50% de filles) sont pris en charge gratuitement par l’association qui leur inculque les rudiments de ce sport.

Au fil des ans, certains parmi eux se sont distingués du lot. Parmi lesquels Naïma Bourbib, jeune native du village Diabat, sacrée championne du Maroc catégorie junior (2015 et 2017). Un exploit rendu possible grâce à l’accompagnement et au soutien de "Birdies de Mogador".

Une preuve de plus que le golf n’est pas seulement un divertissement de nantis, mais aussi un sport qui facilite l’insertion et l’ascension sociale des populations riveraines. Agée de 14 ans, cette championne en herbe a été l'une des premières à intégrer le programme. Elle a gagné de nombreuses compétitions avant de  parvenir à remporter le challenge annuel féminin sur deux années.

Au-delà des résultats, c'est son assiduité et son comportement qui ont payé. Elle a participé à deux reprises à l'US Kids Golf Cup au golf de Disneyland Paris.
Naïma Bourbib est l'exemple de ce qu'a permis cette école. Car si le golf de Mogador est connu pour avoir été dessiné par le célèbre Gary Player, ce dernier est également à l'origine de l'école des Birdies de Mogador...

Tout au long de l’année, les jeunes du groupe «Elite» peuvent obtenir des points lors des compétitions locales ou nationales. Un tournoi sur 4 tours est également organisé à la fin de l’été, permettant d’obtenir un maximum de points. Le classement final de la Race to Disney récompense les vainqueurs (fille et garçon) en leur offrant la possibilité de participer à l’US Kids Golf Cup au golf de Disneyland à Paris.

Chaque année, des tests de sélection sont organisés au golf de Mogador afin de permettre à de nouveaux enfants d’intégrer l’association. Elaborés par l’équipe de la Mogador Golf Academy, ces tests permettent de mettre en évidence les qualités nécessaires à la pratique du golf telles que l’adresse naturelle, la motivation, la discipline, l’observation, le dosage … «L'apprentissage du sport n'est que l'une des dimensions car ce que les Birdies y apprennent, c'est aussi une certaine façon d'appréhender la discipline, une conception du sport et de la vie», souligne Benoît Willemart, directeur de la Mogador Golf Academy.

En effet, ces jeunes bénéficient également d’un apprentissage du français à travers les cours de golf, sans oublier la discipline, la ponctualité et le respect de l’environnement.

Depuis 6 ans, le Trophée Hassan II (qui s’est déroulé du 19 au 22 avril dernier) est devenu le rendez-vous incontournable de l'année pour les Birdies de Mogador. L'occasion aussi pour ces enfants de découvrir l'ambiance d'un tournoi du Tour européen et de croiser des joueurs internationaux de renom lors du Pro-Am qui se déroule traditionnellement la veille du tournoi.

Mais, au-delà des champions de demain qui naîtront certainement des heures de pratique, ces enfants deviendront plus tard des professionnels (enseignants, caddies, directeurs de parcours...) aux commandes de l'industrie du golf marocain et du tourisme.

Les buts poursuivis par l'association des Birdies de Mogador ne sont donc pas seulement sportifs... Il s'agit en effet d'apporter un espoir à tous ces enfants et de leur permettre de s'épanouir dans un système basé sur le mérite et le travail. Le golf étant une discipline exigeante, qui aide à se construire en tant qu'individu.

Carte de visite

Créée en 2012, «Birdies de Mogador» a pour objectif d'enseigner le golf gratuitement à des enfants d'Essaouira et plus particulièrement de Diabat. Ils reçoivent huit heures hebdomadaires de cours. Un groupe d’élite, formé d’une trentaine de joueurs sélectionnés, participe depuis 4 ans au championnat national junior et prend part aux voyages à thème golfique au Maroc et à l’étranger. Ces jeunes pratiquent au sein du golf d’Essaouira, qui s’étend sur un domaine de 580 hectares, à 3 km seulement de l’ancienne médina. Outre ses parcours, le golf propose de nombreuses prestations (petit jeu, bunkers, putting greens …), un grand driving range ainsi que la Mogador Golf Academy.

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc