Economie

Logistique: Un double salon à Marrakech

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5269 Le 10/05/2018 | Partager
Le 24e Eurolog se tient en concomitance avec la 7e édition de Logismed
Une belle vitrine pour les donneurs d’ordre et les clients
Près de 4.000 visiteurs sont attendus

C’est parti pour le méga-événement de la logistique. Marrakech accueille depuis le 9 mai la 24e édition d’Eurolog, un salon international qui se tient chaque année dans un pays membre de l’Association européenne de la logistique en concomitance avec la 7e édition du Salon international du transport et de la logistique, Logismed.

Cette édition exceptionnelle, co-organisée par le ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau et l’Agence marocaine de développement logistique (AMDL), et dont L’Economiste est partenaire, veut donner une visibilité au secteur et à ses opérateurs. Ainsi, elle est une vitrine des prestataires, donneurs d’ordre et clients de la logistique.

Et c’est le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani qui a officié à son ouverture, soulignant d’ailleurs l’importance de la logistique et «la détermination du Maroc à poursuivre la mutation positive du secteur, pour confirmer sa vocation de hub logistique et pont entre les continents africain et européen». 

Au Maroc, la dynamique est en marche et le secteur du transport et de la logistique se porte mieux. Même si la stratégie nationale de développement de la logistique a pris quelques retards en raison des freins liés à l’offre immobilière et à la mise à niveau de la gestion logistique dans les entreprises, les avancées sont aujourd’hui notables. L’offre a été quasiment multipliée par 7 au cours des sept  dernières années avec près de 600 hectares disponibles.

Aujourd’hui, le visage de la logistique au Maroc est complètement révolutionné et est considéré comme un vrai hub régional. «L’adhésion de l’AMDL à l’association européenne de la logistique a été le point de départ pour une ouverture sur l’Afrique, continent prometteur et regorgeant d’opportunités dans le développement logistique», insiste  Mohamed Youssfi, nouveau directeur de l’AMDL.

Au regard des intérêts en jeu, le salon s’est donné les moyens de ses ambitions. 140 exposants en plus d’une meilleure représentativité des métiers. Lancement de produit, conférences, trophées de la logistique sont prévus en parallèle. Une importante affluence est attendue. 4.000 visiteurs devraient être au rendez-vous dont des professionnels  venant du Maroc, de l’Europe et d’Afrique.

Il s’agit de visiteurs exigeants (clients, prestataires et donneurs d’ordre) qui viennent de divers secteurs d’activité, notamment  l’industrie, le commerce, l’automobile, la distribution, le transport, les services... Ils sont issus de toutes les sphères d’activité et fonction des entreprises.

Et des Awards pour récompenser l’excellence

Pour la troisième année, l’Agence marocaine de développement de la logistique organise ce jeudi en marge du salon, les Moroccan Logistics Awards (MLA) pour récompenser les membres de la communauté logistique ayant conduit des projets et des initiatives avec un apport concret au développement de la logistique. Un focus particulier sera mis sur la promotion des bonnes pratiques, de la créativité et de la durabilité.  Les entreprises finalistes pour les MLA 2018 ont déjà été dévoilées. Il s’agit de Centrale Danone, Sc-Events SARL et Timar. Les trois ont été sélectionnées respectivement pour leurs projets «Refonte du modèle organisationnel et opérationnel du convoyage», «Mutualisation de la logistique et des biens matériels et humains pour les acteurs de l’événementiel» et «Mise en place d’un hub de distribution vers l’Afrique au profit de la multinationale américaine 3M». E-Picerie verte avec le projet «Green Market d’Epicerie Verte» et L’Oréal Maroc avec «Initiatives green logistics du Sharing Beauty With All» concourent pour le prix projet «Green Logistics» de l’année».

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc