Tribune

Hommage au Pr. Ahmed Driouchi: «Un savoir authentiquement pluridisciplinaire»

Par Pr. Mohammed ABDELLAOUI | Edition N°:5268 Le 09/05/2018 | Partager

Le Pr. Mohammed Abdellaoui est directeur de recherche au CNRS, professeur de sciences de la décision à HEC Paris et chercheur associé à l’IEAPS, Université Al Akhawayn, Ifrane (Ph. L’Economiste)

Professeur d’Economie appliquée à l’Ecole nationale d’agriculture de Meknès, à l’Université Al Akhawayn (AUI, Ifrane), premier doyen de la School of Business Administration (SBA) de cette dernière institution et doyen/directeur de l’Institute of Economic Analysis and Prospective Studies (IEAPS, AUI), Ahmed Driouchi avait 70 ans.

Après un diplôme d’ingénieur d’Etat et un doctorat ès-sciences agronomiques de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, Ahmed Driouchi a obtenu un PhD en Economie appliquée de l’Université du Minnesota aux Etats-Unis d’Amérique. Dans cette dernière institution, où il a été également chargé de cours, il a eu l’occasion de se frotter au pragmatisme et à l’excellence de la recherche anglo-saxonne.

Il a également côtoyé de grands économistes américains (dont les Prs. Edward Prescott, Thomas Sargent et Leonid Hurwicz). C’est fort de cette expérience qu’il a enseigné les principes de l’économie appliquée aux futurs ingénieurs de l’Ecole d’agriculture de Meknès.

C’est l’un des très rares économistes marocains à avoir promu une approche microéconomique rigoureuse dans plusieurs domaines d’économie appliquée. Son pragmatisme et la rigueur de son approche des problèmes économiques étudiés transparaissent clairement dans son abondante production scientifique.

En 1993, il a rejoint AUI où il a réussi le tour de force de réunir un corps professoral de grande qualité pour un démarrage de la SBA qui répondait aux standards internationaux et anglo-saxons les plus exigeants. En 2002, il a créé l’IEAPS, une structure de recherche avancée qui a offert une visibilité internationale à AUI dans plusieurs domaines, dont l’économie de la connaissance, et l’impact de la «fuite des cerveaux» sur les économies de la Méditerranée du Sud.

Il a aussi étudié à des fins d’aide à la décision publique les liens causaux entre les variables macroéconomiques liées à la croissance économique et des variables sociales, politiques et technologiques dans plusieurs pays arabes et d’Europe de l’Est. Il s’est aussi intéressé à l’étude des liens entre le développement de l’entrepreneuriat et la corruption.

Grâce à une solide crédibilité scientifique, Ahmed Driouchi a dirigé plusieurs projets de recherche financés par des contrats européens. Il a aussi tissé un réseau de collaborations scientifiques aussi bien avec des partenaires locaux (comme le Haut Commissariat au Plan) qu’avec des institutions internationales réputées (Université de Turin, Italie; HEC Paris, France; World Bank Institute, Programme des Nations unies pour l’Environnement; Programme des Nations unies pour le Développement; l’Agence internationale de l’énergie atomique; FEMISE, USAID et la FAO).

Le Professeur Driouchi a fait partie des premiers chercheurs marocains à avoir intégré dans sa recherche les nombreux enseignements de l’économie comportementale. Il avait une profonde connaissance de la littérature scientifique dans ce domaine.

Il était un chercheur à la productivité exceptionnelle avec un savoir authentiquement pluridisciplinaire. Il a publié plusieurs dizaines de papiers aussi bien dans des revues internationales à comité de lecture que dans des ouvrages collectifs. Il a aussi impliqué plusieurs jeunes chercheurs de AUI et d’autres institutions académiques marocaines dans ses recherches. Il a également collaboré avec plusieurs chercheurs reconnus travaillant dans des institutions académiques internationales.

Le Pr. Ahmed Driouchi va manquer à l’Université marocaine et euroméditerranéenne et à tous ceux qui ont eu la chance et l’honneur de collaborer avec lui. Il va manquer à ses collègues. Il va cruellement manquer à l’auteur de ce modeste hommage.

------------------------------------------------------------------------

- Driouchi, A. article en coll. avec G. Rafsnider, B. Tew et D. Reid (1993): «Theory and application of risk analysis in an agricultural development setting: A Moroccan case study», European Review of Agricultural Economics 20(4), pp. 471-484.
- Driouchi, A. article en coll. avec M. Abdellaoui et O. L’Haridon (2011): « Risk aversion elicitation: reconciling tractability and bias minimization », Theory and Decision 71(1), pp. 63-80.
- Driouchi, A., ouvrage (2013): ICTs for Health.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc