Courrier des Lecteurs

Courrier des Lecteurs

Par L'Economiste | Edition N°:5264 Le 03/05/2018 | Partager

Lait: La réponse des  professionnels

lait_064.jpg

Pour répondre au boycott du lait qui se généralise depuis quelques jours à travers tout le royaume, les professionnels contre-attaquent. Une campagne nationale de sensibilisation à la consommation des produits laitiers vient ainsi d’être lancée à Meknès. Une opération que bon nombre de nos lecteurs perçoivent d’un très mauvais œil. (cf. notre édition du 26/04/2018)

■ Les producteurs en dehors de l’équation
Soyons clairs et lucides! Les producteurs de lait ne sont pas incriminés dans cette affaire… C’est la filière de conditionnement, de commercialisation et de distribution du produit en question qui est pointée du doigt, puisque ses détenteurs s’enrichissent sur le dos des producteurs et fixent des prix beaucoup trop élevés pour le citoyen consommateur marocain moyen! L’appel au boycott vise donc cette filière en particulier. En fait, si les producteurs pouvaient vendre leur lait directement au consommateur, il n’y aurait aucun problème car les prix seraient raisonnables et supportables...
Tahri
■ De l’argent mal utilisé!
La campagne de pub de la Fédération interprofessionnelle marocaine du lait (Fimalait) coûtera des milliards! Il aurait mieux fallu baisser le prix du berlingot de lait afin d’en faire profiter le citoyen moyen au lieu de verser ce pécule aux sociétés publicitaires roulant sur l’or!
Tahri

■ Des solutions qui désavantagent le peuple!
A quoi sert une telle campagne ? Au lieu de prendre des mesures concrètes pour décourager au boycott, le ministère a préféré contourner le problème en finançant une campagne à coup de milliards… Ce qui n’est absolument pas la bonne solution.
Pour calmer les esprits des consommateurs déçus, une baisse des prix serait la solution idéale!
Belcaid Aziz

                                                                        

Henri Michel: Une grande perte pour le football marocain

henri_michel_064.jpg

L’ancien sélectionneur des Lions de l’Atlas, Henri Michel, est décédé lundi des suites d’une maladie à l’âge de 69 ans. Il avait mené les Lions de l’Atlas à la Coupe du Monde en 1998. En Afrique, il a par ailleurs coaché d’autres sélections nationales telles que le Cameroun ou encore la Tunisie. Une grande perte que regrettent beaucoup de nos lecteurs… (cf. notre édition du 24/04/2018)

■ Un excellent entraîneur
Henri Michel était un grand entraîneur et cultivait d’excellentes pratiques sportives et communicationnelles qui sont restées ancrées dans les esprits des amoureux de football pendant 30 ans. Notre équipe nationale doit redoubler d’efforts en juin prochain à Moscou pour rendre hommage à ce grand coach…
Mohamed Bellahsen
■ Des moments de gloire inoubliables
Henri Michel fut un très bon entraîneur. Nous avons connu avec lui des moments de gloire inoubliable. Par ailleurs, ce professionnel du football entretenait une relation privilégiée avec notre pays. C’est indéniablement une grande perte pour le Maroc!
M’y Driss

                                                                        

Agressions sur les autoroutes: Vite des solutions!

agressions_sur_les_autoroutes_064.jpg

Les agressions sur les routes sont devenues courantes sous nos latitudes. Pour faire face à ce problème, le ministre de l’équipement et du transport Abdelkader Amara a décidé de doter les ponts autoroutiers de clôtures mais également d’installer des caméras de surveillance dans les zones à risque. Des solutions insuffisantes aux yeux de bon nombre de nos lecteurs…(cf. notre édition du 24/04/2018)

■ Quid du rôle de la famille ?
Où est le rôle de la famille dans tout cela ? Ces solutions ne sont pas suffisantes. L’éducation débutera au foyer. C’est là que tout va se jouer!
Reda

■ Une sanction plus sévère s’impose
La solution, c’est le peloton d’exécution. Pas de pitié pour ces brigands de grand chemin ! Il faut que le ministère prenne des sanctions draconiennes et traque ces malfrats!
D De

■ L’éducation nationale pointée du doigt !
La solution se trouve entre les mains du ministre de l’éducation nationale ! Les jeunes sont mal éduqués et n’ont aucun travail... Il faut à tout prix les insérer dans le monde du travail et leur offrir de l’emploi!
Khalid

■ Un problème présent depuis des années
C’est bizarre... On ne prend que maintenant conscience de la gravité de ce dossier parce qu’un «officiel» a été victime de vandalisme. Pourtant, le problème sévit depuis plus d’une décennie sans que personne ne s’en soucie réellement! Les victimes n’étaient que des «citoyens normaux»… C’est juste pathétique!
Citoyen réaliste

                                                                        

… Et d’autres réactions!

cari_cl_064.jpg

■ Viande rouge: Les raisons de la colère!
Non seulement la viande rouge est beaucoup plus chère qu’auparavant, mais il y a beaucoup d’autres facteurs qui poussent chacun de nous à ne plus la consommer. Citons ainsi son incidence négative sur le taux de cholestérol des consommateurs. Evoquons également le manque évident d’hygiène puisque celle-ci est généralement transportée dans des véhicules rouillés et jamais désinfectés ! Ceci est notamment valable pour Agadir et sa région…
Autre souci, le fait qu’il y ait très peu de véritables bouchers. Ces derniers ne sont que des jeunes garçons sans aucune formation ! Ils ne savent absolument pas couper, nettoyer ou encore dégraisser la viande.
Viaud

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc