Culture

Peinture: Un ouvrage pour immortaliser l'art marocain

Par Karim Agoumi | Edition N°:5263 Le 02/05/2018 | Partager
Le groupe JTI édite un livre qui sera vendu à 600 exemplaires
Les portraits de 32 peintres de renom soigneusement sélectionnés
Les fonds seront reversés à des associations pour les personnes âgées
houda_bennis_063.jpg

Le groupe JTI North Africa vient d’éditer un ouvrage pour rendre hommage aux grands noms de la peinture marocaine, révèle la directrice des affaires corporate et communication du groupe Houda Bennis. Il présentera les œuvres et les techniques de près de 32 artistes historiques et contemporains parmi lesquels Mahi Binebine, Mehdi Qotbi ou encore Mohamed Kacimi (Ph. Fadwa)

Immortaliser les œuvres des plus grands peintres marocains à travers un bel ouvrage intitulé «Peinture marocaine, identités plurielles». C’est le projet ambitieux et original que vient de concrétiser JTI North Africa, en étroite collaboration avec l’agence de communication Artis Conseil.

Un écrit dont la signature s’est récemment tenue à la galerie Marsam de Casablanca et qui rend hommage aussi bien aux pionniers de la place qu’aux jeunes talents prometteurs.

Rédigé à la fois en français et en anglais, ce livre coloré et richement illustré dévoile pour chacun des 32 artistes présentés leurs œuvres les plus marquantes ainsi qu’un texte biographique reprenant leurs techniques les plus utilisées ou encore les périodes clés de leur histoire.

Plusieurs grands noms du métier ont ainsi été soigneusement sélectionnés. Parmi ces derniers, des vétérans tels que Jilali Gharbaoui et Mohamed Kacimi. Mais également des peintres plus contemporains à l’image du maître de l’abstrait Fouad Bellamine, du magicien du sable Mohamed Nabili ou encore de Mahi Binebine, qui dénonce à travers sa peinture la violence du monde. Les carrières atypiques n’ont pas non plus été oubliées.

L’ouvrage raconte notamment celle de Mehdi Qotbi, considéré comme l’un des plus importants peintres arabes lettristes, ou encore du jeune Tangérois Zakaria Rahmani, connu pour ses calligraphies des plus poétiques. Ce dernier a notamment été classé à l’âge de 27 ans parmi les dix meilleurs artistes internationaux dans la catégorie des moins de 30 ans

. «Rahmani est certes un jeune talent, mais qui est promis à une carrière des plus prometteuses», confie la directrice des affaires corporate et communication de JTI North Africa, Houda Bennis.

A travers ce projet, le groupe vise avant tout à rendre hommage aux artistes de la place et à valoriser leur travail. «Notre ouvrage a été écrit pour promouvoir la peinture marocaine et préserver la mémoire de ses figures les plus emblématiques», souligne Bennis. Autre objectif recherché, faire découvrir ou redécouvrir l’art marocain à l’échelle nationale mais également aux étrangers.

Un ouvrage d’ores et déjà disponible en édition limitée à 600 exemplaires et dont les fonds seront reversés à des associations œuvrant pour les personnes âgées. Le livre sera également offert par JTI à ses partenaires internationaux, notamment à Genève ou encore à Londres. Le groupe ne compte néanmoins pas s’arrêter en si bon chemin. Une seconde édition est en effet déjà prévue pour 2019 et devrait rendre honneur à une trentaine d’autres artistes nationaux.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc