Culture

Vente aux enchères Mazad & art célèbre la ville du détroit

Par Nadia YACOUBI | Edition N°:5261 Le 27/04/2018 | Partager
Une sélection inédite d’œuvres orientalistes, mais aussi d’artistes marocains
Le 28 avril au siège de l’University of New England à Tanger
vente_aux_encheres_mazad_art_061.jpg

Au côté des œuvres orientalistes, Mazad & art propose une sélection importante d’œuvres d’artistes marocains comme cette huile sur panneau sans titre datant de 1968 de Amine Demnati (estimée entre 200.000 et 220.000 DH) (Source: Mazad)

Venus du monde entier, des écrivains, des photographes et des peintres célèbres ont succombé aux charmes de la ville du détroit. Sa lumière, sa beauté et la richesse de son histoire ont fait d’elle une muse pour Delacroix ou encore Matisse.

Pour sa prochaine vente aux enchères, Mazad & art partagera avec le public une vacation sous le thème «Hommage à la ville de Tanger». Ce rendez-vous à ne pas manquer pour les collectionneurs et amateurs d’art se tiendra le 28 avril à 16 h à l’University of England.

«Eugène Delacroix édifie l’art de l’orientalisme par ses premiers travaux à Tanger. Et l’on assistera dès lors à l’arrivée progressive d’autres artistes peintres, de partout, pour des séjours d’exception dans la ville du détroit», précisent les organisateurs.
Cette grande expo-vente rassemble une quarantaine d’œuvres d’artistes orientalistes du 19e et du 20e siècle mais aussi des toiles majeures de grand nom de la scène artistique marocaine.

Passeront sous le marteau de Maître Alexandre Millon, de la maison parisienne éponyme, des toiles accessibles pour toutes les bourses. Les premières estimations démarrant entre 1.000 et 1.200 DH pour des œuvres de Pénélope Fléming ou encore entre 1.500 et 1.800 DH pour la gravure «Port de pêche» de David Donald.

Figurent au sein de cette vente également des œuvres telles que «Grand Socco» de J. Hilger, «Tanger» de Anne De La Fournière, «Petit Socco» de Bartolini et «Sidi Bouarakia» de James Raeburn Middleton. «Jour de fête» de Jean-Gaston Mantel, estimée entre 100.000 et 120.000 DH, sera également disponible pour les amateurs du style orientaliste à l’instar de «Femme berbère» de Jean Besancenot-Girard (estimée entre 180.000 et 200.000 DH). Une sublime huile sur toile, «Jasmina», de José Cruz Herrera ne manquera pas de séduire les amoureux du genre (estimée entre 150.000 et 170.000 DH).

Une sélection importante et très éclectique d’œuvres d’artistes emblématiques marocains sera également proposée aux enchères dont «Tanger» et «La mariée» de Rachid Hanbali (1970), «Sidi Boukodja» de Abdelhadi El Malki (1966) et «Patio du musée de Tanger» de Abdeslam Bouzourhoun (1963).

«Les Tangéroises» de Rachid Sebti (1947), «Scène de Souk» de Hammad Jabran (1917-1993) et «Danseuses espagnoles»  de Mohamed Hamri (1932- 2000) enrichiront aussi cette vacation. Seront également dévoilées lors de cette expo-vente deux lithographies de l’artiste Mohamed Fqih Regragui réalisées en 1938 sans oublier des œuvres de Abbès Saladi, Mahi Binebine, Saad Ben Cheffaj et Abdelhay Mellakh pour ne citer qu’eux.

Les acheteurs potentiels, ou tout simplement les férus d’art, pourront admirer la sélection d’œuvres qui seront mises en vente,vendredi 27 avril de 10h à 20h et samedi 28 avril de 10h à 14h.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc