Société

Courir pour la petite enfance

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5246 Le 06/04/2018 | Partager
6 coureurs qui viennent du réseau d’écoles AEFE Casablanca
Ils représenteront l’association Insaf durant le Marathon des Sables
lassociation-insaf-durant-le-marathon-des-sables-046.jpg

De gauche à droite: Bastien Grumel, professeur EPS au collège Anatole France, Pierre Emmanuel Boccard, instituteur CM2 à Claude Bernard, et Christophe Bruyas, professeur de physique au lycée Lyautey (Ph. Khalifa)

Le décrochage scolaire est l’un des fléaux qui ont la peau dure au Maroc. Quelque 279.177 cas d’abandon ont été enregistrés au cours de l’année scolaire 2016-2017, selon le ministère de l’Éducation nationale. La part des petites filles y est la plus importante. Nombreuses ONG ont fait de cette problématique leur cheval de bataille. Parmi elles, l’association Insaf, qui se bat chaque jour pour sauver les petites filles, forcées de travailler en tant que petites bonnes (voir article page précédante).

Depuis 10 ans déjà, l’Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) participe au Marathon des Sables au profit d’Insaf. Pour la 33e édition, c’est une équipe de 6 coureurs qui prendra part à ce projet sportif et caritatif.

Les enseignants et instituteurs bénévoles du réseau AEFE Casablanca sont Maxime Dedours et Christophe Bruyas du lycée Lyautey, Bastien Grumel du collège Anatole France, Pierre Emmanuel Boccard et Iannis Laval de l'école Claude Bernard, et Marc Baptiste ancien enseignent au lycée Lyautey. Avec un sac à dos de 7 à 10 kilos, ils courront 250 kilomètres durant 7 jours pour défendre le droit d’aller à l’école pour ces petites filles.

«Nous sommes tous les six enseignants et nous sommes particulièrement sensibles à cette cause. A travers notre participation, nous souhaitons apporter notre pierre à l’édifice», souligne Christophe Bruyas. «Au-delà du volet sportif et de l’aventure humaine que peut nous apporter le Marathon des Sables, nous voulons faire connaître l’association et élargir son public», précise, pour sa part, Bastien Grumel.

Ainsi, aux côtés de plus de 1.000 participants, les bénévoles sillonneront les ergs, les dunes et les pistes rocailleuses du sud marocain. Six étapes chronométrées sont au programme de cette nouvelle édition. Ils feront leur traversée en autosuffisance alimentaire, seules les bouteilles d’eau leur seront distribuées tout au long du parcours.

«Pour nous préparer à cette rude épreuve physique, nous avons participé à plusieurs marathons et semi-marathons tout au long de l’année», indique Pierre Emmanuel Boccard. En effet, les coureurs d’Insaf ont pris part à l’Ultra Trail Atlas Toubkal, au semi-marathon de  Bouskoura Forest Trail (10 et 21 km), ou encore à l’Ultra Run Morocco Race (40 et 80 km). 

Le  projet Marathon des Sables-AEFE Casablanca bénéficie du soutien de plusieurs partenaires historiques dont LafargeHolcim Maroc, Les Eaux Minérales d'Oulmès, TGCC, Edilyfe Maroc,... D'autres partenaires ont récemment pris part à cette initiative comme Crédit du Maroc, Maroc Dynamite, Transatlas Sport Management et Expert vertical. En plus de financer la participation des 6 coureurs, leurs dons permettront à l’association Insaf de continuer sa lutte contre le travail domestique des petites filles et de mener des actions concrètes sur le terrain.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc